FPI : le Conseil d’Administration en mission d’évaluation et d’inspection des projets  au Kongo Central

0
227

Kinshasa, 16 avril 2021 (ACP).- Une délégation du Conseil d’administration du Fonds de promotion de l’industrie (FPI), conduite par son président, Isidore Kabwe Mwehu  a effectué dernièrement, une  mission d’évaluation et d’inspection des projets financés au Kongo Central dans le cadre de son Plan triennal 2017- 2020, a appris vendredi l’ACP de cet établissement public.

Selon la source, cette  mission avait pour objectif de constater la mise en œuvre effective des projets financés par le FPI dans cette partie de la République, et de relever les difficultés majeures rencontrées dans leur opérationnalisation. La source note que la descente sur le terrain dans  la ville portuaire de Boma, a constitué la première étape de cette mission d’itinérance, précisant qu’à Boma, le FPI a financé deux projets, à savoir l’appui interinstitutionnel accordé à la Congolaise des voies maritimes (CVM) pour l’acquisition d’une drague ainsi que le projet « Triomf Angrois » qui a pour mission, la production des engrais chimiques.

Pour ce qui de la drague, la délégation a constaté l’opérationnalisation de ladite drague baptisée « Félix Antoine Tshisekedi », depuis le mois de mars dernier. Celle-ci, poursuit la source, assure efficacement le balisage et l’entretien du bief maritime du fleuve Congo. Ce qui constitue un motif de satisfaction pour le Conseil d’administration du FPI ayant financé son acquisition sur base d’un crédit remboursable de l’ordre de 66% de son prix d’achat.

Le Président du conseil d’administration Kabwe, s’est dit heureux de constater que l’ appui financier du FPI, contribue à l’amélioration de l’utilisation du bief maritime du fleuve Congo par les navires de haute mer à destination de la République Démocratique du Congo, au profit de tous les opérateurs publics et privés œuvrant dans le domaine du commerce extérieur.

Pour sa part, le Directeur général du FPI, Patrice Kitebi, a salué la capacité managériale du Conseil d’administration de la CVM, qui, selon lui, fournit des efforts pour rembourser le crédit du FPI. « Ce que la drague « Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo » fait en un jour, c’était le résultat de ce qui était fait en un mois. Nous remercions les dirigeants de la CVM pour le respect des engagements. Ça signifie que l’argent que nous recevons de vous, peut financer d’autres qui sont dans le besoin », a-t-il.

Il a par ailleurs fait savoir que cette drague est une unité d’appui logistique à l’ensemble de l’économie du pays où près de 80% du commerce extérieur passe. Quant au projet « Triomf Angrois» qui doit produire localement 120.000 (cent vingt mille) tonnes d’engrais d’ici 2025,  Le FPI, a indiqué le directeur général Kitebi, financé ce projet pour une dotation d’un fonds de roulement de démarrage de l’usine.

Selon le constat fait par le Conseil d’administration, contrairement  au succès rencontré avec la drague, le projet « Triomf » est complètement réalisé, mais souffre aujourd’hui d’un problème d’approvisionnement en intrants pour faire tourner sa ligne de production. Pour faire face à cette difficulté, « Triomf Angrois » fait produire ses fertilisants agricoles à l’étranger, afin de desservir le marché congolais. Comme solution, le Conseil d’administration du FPI a proposé aux gestionnaires du projet de songer à la recapitalisation de l’investissement afin de redynamiser le projet, indique-t-on.

ACP/Kayu/NiG/JFM