Nord-Kivu : Des journalistes et défenseurs judiciaires capacités sur la sécurité des journalistes en milieu de conflit

0
139

Goma, 16 avril 2021 (ACP).- Une vingtaine de professionnelles des médias et défenseurs judiciaires ont été formés en ville de Goma sur la sécurité des journalistes en milieu de conflit organisé durant trois jours par le réseau des médias par développement REMED  sous le thème  principal ;  « renforcement des capacités des journalistes en journalistes d’investigation-enquête journalistes et sécurité de journaliste pour réduire l’impunité pour les crimes contre les journalistes et information sur le suivi judicaire ».

L’Instructeur et délégué à cet atelier pour le compte de l’UNESCO, Joseph Potopoto, a exprimé le vœu l’issue de cette formation le sentiment de joie car pour lui le journaliste formé pourra désormais travailler avec un réflexe de sécurité de soi-même et son media.  « Nous leur avons donnés des principes professionnels qui vont intégrer dans leur travail quotidien en évaluant avant de faire son travail, le niveau de sécurité s’il est probable, valable, trop élevé ou il est fragile », a indiqué le formateur pour qui le journaliste ne devra pas se considérer comme une personne vaccinée contre les effets de l’insécurité mais se prévenir du danger.

S’agissant du journalisme d’investigation, M. Egard Marungu, également formateur à cet atelier, a invité les professionnels des médias à la discipline et à la rigueur dans leur travail des notions leurs dispensées.

De son côté, le coordonnateur du Réseau des Mediaş pour le Développement, Bonane Bugeso a appelé les journalistes a capitalisé les notions acquises au cours de cet atelier. Il a invité les journalistes à produire un plan de contingence et de sécurité et un protocole de sécurité pour la ville de Goma. Une association d’avocats pour la défense des journalistes a été créée par le REMED dans le cadre de son projet de renforcement du système sécuritaire et capacités en investigation des journalistes des médias membres du REMED pour la lutte contre l’impunité à l’Est de la RDC, projet financé par l’UNESCO.     ACP/Kayu/NiG/JFM