Organisation d’une marche des organisations féminines pour la paix dans l’Est de la RDC

0
99

Kinshasa, 16 avril 2021 (ACP).- Les femmes de toutes les organisations, sous la conduite de la présidente de la plateforme « Ekoki », Marie Josée Ifoku, ont organisé vendredi à Kinshasa, une marche pour dire non aux atrocités commises dans l’Est de la RDC afin que la paix revienne dans cette partie du pays.

Mme Ifoku a, à cette occasion,  lancé un message à la nation et aux femmes en particulier, insistant : « cette fois, la femme ne restera plus silencieuse face à ce que vit son semblable dans la partie Est du pays notamment les viols, les massacres, l’humiliation », avant d’ajouter que ces vocabulaires doivent disparaitre, du vécu quotidien de ces femmes.

Elle a souligné que cet engagement fort doit avoir comme soubassement la prière qu’on devrait adresser à Dieu ainsi que le message de  sensibilisation de toutes les femmes à un éveil patriotique pour que la restauration de la paix soit effective dans cette partie de la RDC.

« Ekoki, Inatosha, Ifueni, Biakumany », pour dire ça suffit, tel a été le slogan de cette marche pour réveiller la conscience des Kinoises. La manifestantes habillées en noir et blanc ont jonché les artères du boulevard Lumumba pour chuté à la place « Sainte Thérèse », dans la commune de N’Djili afin d’exprimer leur mécontentement et dire non aux massacres perpétrés dans la partie Est de la République particulièrement à Beni par les ennemis de la paix qui troublent la quiétude de nos compatriotes.

ACP/Kayu/NiG/JFM