Le manque de mental des Léopards A à la base de leur débâcle à la CAN, déclare le coach Christian Nsengi Biembe

0
128

Kinshasa, 19 avril 2021 (ACP).- Le manque de mental des Léopards A de la RD Congo a été base de leur débâcle aux éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), Cameroun 2021, a déclaré lundi à Top Congo FM le sélectionneur principal de l’équipe nationale de la RD Congo, Christian Nsengi Biembe Sese Seko.

Le coach Christian Nsengi, estimant que son bilan est mitigé, a souligné que le mental est un élément capital dans une équipe, qui voudrait atteindre un objectif. Ce qui veut dire que la sélection nationale congolaise a péché par cette évidence dès le premier match des éliminatoires, faisant remarquer que le nul de 0-0 concédé au stade des Martyrs contre le Gabon aura été l’épine dans les pieds des Léopards.

En acceptant d’un mauvais gout l’issue de la rencontre contre les Scorpions de la Gambie (2-2), le technicien congolais a indiqué que ses poulains ont tout simplement manqué de lucidité pour bien gérer ledit match, qui pouvait déjà mettre la RD Congo à l’abri des velléités à venir. Mais, le plus horrible était le match de la 5ème journée contre les Panthères du Gabon, dont la défaite a été une fatalité. «Nous sommes passés à côté de la plaque. Les joueurs n’ont pas eu un mental des guerriers pour remonter la pente et capitaliser notre chance. Malheureusement, les gens ont cherché des boucs émissaires ailleurs», a-t-il fait savoir.

«Je suis professionnel et je m’assumerais…»

Pour ce qui est de son avenir à la tête de l’équipe nationale de la RDC, l’entraineur Nsengi Biembe a indiqué qu’il s’attend à toutes sortes de scénarios et ne veut pas s’accrocher à ce poste. Il posera des exigences s’il faut qu’il reste et il partira s’il le faut sans en faire un problème.

« En tant que professionnel, je ne me fie pas aux rumeurs. Je sais qu’au moment opportun, nous allons évaluer les effets de la disqualification. Ainsi, les options seront levées. Pour l’instant, je reste concentré sur mon boulot de directeur technique national où nous nous focalisons sur l’avancement du football congolais. »