L’entrepreneuriat de la femme : un axe majeur pour  son autonomisation économique

0
87

Kinshasa, 19 avril 2021 (ACP).- L’entrepreneuriat  féminin   constitue un axe majeur et stratégique, indispensable pour l’épanouissement de la femme et  la promotion du genre, a affirmé samedi au cours d’un entretien avec l’ACP, Me Bruce Matadi, avocat au barreau de la Gombe.

Selon Me Matadi, la femme a toujours  joué  traditionnellement un rôle économique essentiel dans les ménages ainsi que  dans des activités liées au maraîchage et au petit commerce, contribuant ainsi à la production des richesses et à leur répartition plus ou moins équitable dans la société.

Grâce à la modernité, a-t-il ajouté, celle-ci prend de l’envergure et se lance dans des activités entrepreneuriales qui lui permettent de  créer des emplois et de générer des revenus  afin de participer  ensemble avec son collègue homme au développement durable de la République démocratique du Congo(RDC). Ce juriste a, toutefois, évoqué la  nécessité de créer des conditions plus favorables, des politiques mieux conçues et des mesures fortes pour favoriser l’autonomisation des femmes et le développement  de l’entreprenariat féminin dans  notre environnement encore tinté des pesanteurs socio culturels et des stéréotypes sexistes.  ACP/Kayu/NiG/NKV/MNI