Affluence des jeunes dans l’apprentissage de la menuiserie à Mbuji-Mayi

0
112

Mbuji-Mayi, 20 Avril 2021 (ACP).- Les jeunes garçons de Mbuji-Mayi, chef-lieu du Kasaï Oriental affluent de plus en plus depuis une décennie, à l’apprentissage de la menuiserie dans les différents institutions et centres de formation de cette métropole.

Cette affirmation a été faite samedi à l’ACP, par le président du conseil d’administration du Centre pour la promotion sociale « Maison Maïsha », Grégoire Kashita Muambayi qui a fait savoir que dans sa structure, 15 jeunes gens apprennent régulièrement ce métier pour une  durée allant de 12 à 24 mois.

A ceux-ci s’ajoutent  d’autres référencés par l’agence belge de développement ENABEL, pour suivre une formation alternative, l’étroitesse de la structure ne permettant pas de recevoir un nombre important des apprenants, la demande étant toujours croissante.

Ce centre, a-t-il ajouté, dispose d’autres filières d’apprentissage des jeunes outre la menuiserie. Il s’agit de l’ajustage, la mécanique, le centre de récupération pour l’EXETAT ainsi que la coupe et couture qui y sera bientôt intégrée.

Grégoire Kashita a aussi laissé entendre que ces apprenants sont, à l’issue de cette formation, capables de fabriquer de meubles en bois tels que les tables, chaises, kits complets de la salle à manger et salon, placards de cuisine, portes synthétiseurs, armoires, garde-robes, buffets et autres produits finis, avant de déplorer l’exode de cette main d’œuvre vers d’autres provinces à la recherche d’emploi.

A cette occasion, quelques jeunes en formation ont motivé leur choix de la menuiserie du fait que ce métier est pourvoyeur d’emploi et surtout de revenus dans les ménages. ACP/Kayu/CFM