Cris d’allégresse après la levée du couvre-feu à Mbuji-Mayi

0
302

Mbuji-Mayi, 20 avril 2021(ACP).- La population de la ville de Mbuji-Mayi s’est réjouie de la levée du couvre-feu sur toute l’étendue de la province du Kasaï Oriental, dans le cadre de l’allègement des mesures prises pour contrer  la propagation de la COVID-19, dans des déclarations recueillies par l’ACP.

Dans les milieux des églises de réveil, certains leaders religieux conscients de l’existence de la maladie et de son danger pour la population, projettent de reprendre les veillées des prières, dans le respect des mesures barrières  pour éviter que les lieux de cultes ne soient des milieux de propagation de la pandémie.

Ils estiment que ces prières seront une occasion de consacrer le pays et les autorités entre les mains de l’Eternel, afin d’épargner la RDC contre les ravages  de la COVID-19, ainsi que de permettre au nouveau gouvernement de relever des défis énormes qui l’attendent pour le développement.

Les chauffeurs de taxi-motos se réjouissent eux du fait qu’ils vont travailler jusqu’au-delà de 21 heures pour assurer le transport des personnes dans la paix, mettant ainsi fin aux exigences des agents de l’ordre commis au couvre-feu, de leur donner des pots de vin pour passer, chaque fois qu’ils rentraient après l’heure limite.

Pour leur part, les hôteliers et autres tenanciers des bars, affirment qu’ils vont bien reprendre les activités, étant donné que le couvre-feu a réduit leur commerce en faillite. ACP/Kayu/CFM