Libération de plus de 200 détenus de la Prison centrale de Mbuji-Mayi (PCM)

0
309

Mbuji-Mayi, 20 avril 2021(ACP).- Plus de 200 détenus de la Prison centrale de Mbujimayi (PCM), dans la province du Kasaï Oriental, parmi lesquels des enfants, ont été libérés par intermittence en l’espace de deux semaines, depuis le début du mois en cours à ce jour, a appris lundi l’ACP à cette maison de rééducation.

Cette libération, indique-t-on, est l’œuvre du nouveau directeur de la prison centrale de Mbujimayi, José Ntumba et le ministère public qui procèdent à l’examen parcimonieux de dossiers judiciaires de chaque détenu, en vue de déceler ceux ayant commis des faits bénins.

L’objectif poursuivi, a-t-on précisé, est de désengorger cette maison carcérale où la population pénitentiaire qui était de plus 1.200, passe à moins de 600 détenus, constitués en majorité des délaissés judiciaires.

Selon cette source, le contrôle de dossiers en cause continue d’être fait tant pour les civils que pour les détenus militaires et policiers, avant de signaler que le ministère public et le directeur de la PCM cherchent des voies et moyens en vue d’ériger un mur de séparation entre les enfants détenus et les prisonniers adultes. ACP/Kayu/CFM