L’OMS soutient le fonds de mobilisation des jeunes pour lutter contre l’impact de la pandémie de Covid-19

0
140

Kinshasa, 20 avril 2021 (ACP).- L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) ne veut négliger aucune frange de la population, c’est pourquoi elle entend soutenir l’initiative appelée la mobilisation mondiale des jeunes afin de financer leurs idées pour lutter contre l’impact de la pandémie de Covid-19 dans le monde, révèle un communiqué de cette l’agence sanitaire mondiale parvenu mardi à l’ACP.

Selon le Directeur général de l’OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, « notre collaboration avec les ‘Big 6’ et la Fondation des Nations Unies alimentera des actions de grande envergure menées par les jeunes pour relever les défis auxquels leurs propres communautés sont confrontées et fournira également des plateformes mondiales pour que leur sagesse et leurs idées soient entendues et mises en œuvre ».

Un financement initial de 2 millions de dollars sera disponible, en quatre niveaux, allant de 500 à 5.000 dollars. Un programme « accélérateur » permettra d’étendre et de reproduire les solutions les plus prometteuses, avec d’autres financements prévus dans les mois à venir.

Pour l’OMS, il s’agit de faire en sorte que « les voix, l’énergie et les solutions proposées par les jeunes » soient au cœur du redressement du monde après la crise du coronavirus, surtout que la crise sanitaire de l’épidémie de Covid-19 est perçue comme une épreuve douloureuse pour les jeunes qui va laisser des traces.

Le financement du fonds mondial de la jeunesse pour les solutions locales a pour objectifs de contourner les flux de financement et de soutien traditionnels, facilitant l’investissement pour les jeunes et les organisations communautaires de base partout dans le monde.

« Les jeunes et les organisations communautaires peuvent demander un financement via une plateforme centralisée, disponible en plusieurs langues », explique l’OMS, ajoutant que « ces solutions locales seront jugées, décidées par les jeunes et pour les jeunes ».

L’agence sanitaire mondiale souligne qu’il s’agit d’une « première mondiale à cette échelle et à ce niveau d’ambition » et se félicite de la « détermination des jeunes, qui entendent décider de la destination de l’argent et de la manière dont il sera dépensé ». 

La mobilisation mondiale des jeunes et ses partisans appellent les gouvernements, les entreprises et les décideurs à soutenir l’initiative et à s’engager à donner la priorité aux jeunes dans leurs politiques et à investir dans leur avenir. « C’est un moment charnière pour notre génération », a estimé Daisy Moran, la représentante du Conseil de la jeunesse, citée dans le communiqué.ACP/Kayu/CKM