Plus de 1,2 million de Congolais déplacés en 2020 dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri

0
278

Kinshasa, 20 avril 2021(ACP).-Plus de 1,2 million de Congolais ont été déplacés en 2020 dans les provinces du Nord- Kivu et de l’Ituri, indique un communiqué du Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) parvenu, mardi, à l’ACP.

Le HCR qui déplore la violence et l’insécurité  dans l’Est de la RDC,  affirme  que l’insécurité  et les violences  provoquent  le déplacement des populations dans cette partie du pays.

Selon la source, au moins 5,2 millions de personnes sont déplacées en RDC essentiellement dans les provinces de l’Est et au Kasaï. 

L’agence onusienne en charge des refugiés envisage, à travers ses partenaires, de renforcer la situation de protection dans des zones affectées par les conflits cycliques  en soutenant les capacités existantes avant de proposer l’approche communautaire qui permet aux populations d’identifier les besoins les plus urgents en donnant une réponse adaptée à la réalité locale.    

Visite du Haut commissaire pour les réfugiés Filippo Grandi en RDC

Par ailleurs,  le Haut commissaire pour les réfugiés, Filippo Grandi, a effectué, mardi, une visite au Nord de la RDC afin de rencontrer les réfugiés centrafricains récemment arrivés au pays, suite à l’insécurité après les élections présidentielles et législatives organisées en décembre dernier en République centrafricaine (RCA).

Cette visite qui va se clôturer le 24 avril 2021 a pour objectif d’accompagner des familles des réfugiés qui seront relocalisées de la frontière vers un autre site où ils pourront vivre plus en sécurité et avec une indépendance accrue à travers des activités de résilience. 

M. Filippo Grandi va également évaluer les conditions de vie des réfugiés et des populations qui les accueillent ainsi que les besoins humanitaires  avant de rencontrer les autorités congolaises, les donateurs et la communauté humanitaire sur le terrain et à Kinshasa.

Le Haut Commissaire pour les réfugiés va aussi rencontrer les personnes touchées par le conflit dans l’Est du pays, des leaders locaux ainsi qu’un comité de réfugiés et la population hôte. 

Filippo Grandi a fait  savoir que le renforcement des capacités des communautés congolaises et le leadership local est un aspect clé de l’approche communautaire du HCR dans l’Est de la RDC.

En outre, le Haut Commissaire pour les réfugiés a annoncé la tenue, jeudi, à Kinshasa, d’une conférence de presse où il va prononcer un mot d’ouverture qui sera suivi par une session de questions et réponses. ACP/Kayu