Renaissance du Congo se sépare de 5 joueurs pour indiscipline et corruption

0
249

Kinshasa, 20 avril 2021 (ACP).- Le FC Renaissance du Congo s’est séparé des joueurs Serbi Alongo, Apinda Sakombi, Kalonji Mira, Waka Bofafaka et Opundja David pour indiscipline et corruption avérée, a indiqué le secrétaire sportif du club, André Alain Tutonda, dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux.

Le comité sportif de l’équipe a indiqué à l’issue de sa réunion qu’il y a une trahison interne, comme le soutien André Alain Tutonda dans sa vidéo : « Nous ne pouvons pas continuer à travailler avec des joueurs, qui ont le cœur ailleurs et sont en contact avec les gens de l’extérieur pour faire perdre des matches à l’équipe ».

 Selon les responsables du club orange kinois, ces joueurs incriminés seraient de mèche avec une frange des supporters en disgrâce au sein de l’équipe, qui n’arrive plus à gagner le moindre match.  Le coach Papy Kimoto Okitakoy, qui a fait son retour à la maison, présente un bilan de 5 défaites d’affilée. Les «‘Bana Fibo» se retrouvent à la 10ème place au classement avec 25 points pour 23 matches. Ce qui a fait perdre la saison à Renaissance du Congo et oblige celui-ci à jouer pour le maintien.

L’équipe de l’évêque Pascal Mukuna est à sa deuxième opération d’épuration des joueurs en pleine saison pour corruption.

En 2016, elle avait renvoyé  Matumona Zola «Roum» et Thierry Kasereka pour avoir collaboré avec les dirigeants de Motema Pembe et donné l’occasion à ce dernier de battre Renaissance du Congo par 2-3. ACP/KAYU /Cfm