Affaire Thomas Lubanga : la CPI fixe une nouvelle date limite au 1er octobre 2021

0
87

Kinshasa, 21 avril 2021 (ACP).La chambre II de la Cour pénale internationale (CPI) vient de fixer une  nouvelle  date limite au 1er octobre 2021 pour les demandes de réparation des victimes des crimes pour lesquels M. Thomas Lubanga Dyilo a été condamné, a indiqué mercredi, le porte-parole onusien, Mathias Gillmann, lors de la conférence de presse.

Selon lui, la chambre de première instance II de la Cour pénale Internationale a décidé de prolonger jusqu’au 1er octobre 2021 le délai pour que les personnes  souhaitant demander réparation se manifestent au titre des réparations ordonnées par la Chambre pour les victimes.

Compte tenu des différents intérêts en jeu, a-t-il dit,  la chambre a estimé raisonnable de prolonger la date limite du Fonds au profit des victimes, avec  l’aide des représentants légaux des victimes et du bureau du Conseil public pour les victimes, pour finaliser et collecter les dossiers des victimes directes et indirectes potentiellement éligibles, résidant à la fois à l’intérieur et à l’extérieur de Bunia, et pour les soumettre à la section de la  participation des victimes et des réparations, pour une période supplémentaire et finale de six mois se terminant le 1er octobre 2021.

Les victimes sont encouragées à se manifester avant la date limite finale, signale-t-on. ACP/