Ituri : les prix de denrées alimentaires en hausse sur le marché de Bunia

0
103

Bunia, 21 avril 2021 (ACP).-Les prix de la plupart de denrées alimentaires et de produits de première nécessité sont revus à la hausse à Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri, a constaté l’ACP.

A titre illustratif, un bidon d’huile végétale de 20 (vingt) L, se négocie actuellement à 32 (trente-deux) USD contre 26 (vingt-six) USD ; un sac de farine de semoule est passé de 14 (quatorze) à 18 (dix-huit) USD ; un sac de pomme de terre, de 150.000 (cent cinquante mille) FC à 220.000 (deux cent vingt mille) FC il y a peu ; un sac de charbon de braise est passé de 35.000 (trente-cinq mille) FC à 60.000 (soixante mille) FC ; une botte de feuilles de manioc qui se vendait à 1.500 (mille cinq cents) FC, se négocie actuellement à 2.500 (deux mille cinq cents) FC ; un bassin de cosettes de manioc qui revenait à 6.000 (six mille) FC, coûte actuellement 12.000 (douze mille) FC ; un litre de carburant est passé de 2.000 (deux mille) FC, à 4.000 (quatre mille) FC, auprès des revendeurs communément appelés «  Kadhafi ».

La plupart de commerçants interrogés par l’ACP, attribuent cette hausse des prix, à l’activisme des groupes armés qui continuent à perturber le trafic sur la Route nationale no4 (RN4), voie par laquelle la ville de Bunia est approvisionnée en produits de consommation et divers autres produits.

Pour le moment, affirment les mêmes personnes interrogées, les dispositions sont prises pour déloger ces malfaiteurs sur les voies d’accès qui mènent à la ville de Bunia. Des patrouilles mixtes, Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC et Monusco sur les deux routes d’intérêt national et sur la RN 27 où plusieurs véhicules et camions étaient bloqués vers le territoire de Mahagi, sont  organisées. ACP/Kayu/KJI