La représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU en RDC poursuit son plaidoyer auprès des institutions publiques

0
158

Kinshasa, 21 avril 2021 (ACP).-  Le porte-parole de la Mission de l’ONU pour la stabilisation en RDC (Monusco), Mathias Gilmann a annoncé mercredi, à Kinshasa, la poursuite du plaidoyer de la représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU en, Mme Bintou Keita, auprès des institutions publiques en vue de souligner l’engagement et l’importance de l’accord de tous les acteurs politiques congolais pour réduire la tension et les violences communautaires à l’Est de la RDC, au cours de la conférence de presse des Nations Unies.

Au cours de cette conférence, Mathias Gilmann a souligné l’importance et le rôle de tous les acteurs politiques de tout bord, notamment après la dernière visite de Mme Bintou Keita à Beni, au Nord-Kivu, en plus du travail militaire nécessaire pour venir à bout des groupes armés nationaux et étrangers.

Selon le porte-parole de la Mission, la cheffe de la Monusco a salué le dépôt mardi auprès du président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso Nkodia Puanga du programme du gouvernement de Jean Michel Sama Lukonde.

Par ailleurs, Mme Bintou Keita a réaffirmé son appui à la proposition des femmes leaders congolaises de créer un cadre de concertation en rapport avec les activités de ONUfemmes, avant de souligner sa détermination pour un retour de la paix à l’Est.  La Monusco a poursuivi ses engagements pour maintenir le dialogue sur le terrain, selon son porte-parole.      ACP/Kayu/KJI