Léopards : Walter Bwalya enfin éligible

0
233

Kinshasa, 22 avril 2021 (ACP).-Le néo-international congolais, Walter Bwalya a raté de peu de représenter son pays lors de la dernière fenêtre internationale. En cause, un mineur souci administratif avec la fédération zambienne, qui courtisait Bwalya depuis des années. Le FECOFA avait donc préféré jouer à la prudence. L’attaquant du National Al Ahly n’a pas été aligné, ni face au Gabon, moins encore contre la Gambie.

Selon nos informations, Walter Bwalya est désormais éligible dans la sélection congolaise. La FIFA l’a certifié à la Fédé congolaise. Un attaquant de plus dans un secteur offensif qui ne souffre pas de talents, mais souvent improductifs. Cédric Bakambu, Jackson Muleka, BrittAssombalonga autre DarkKabangu n’ont pas su porter la RDC à une qualification à la phase finale de la CAN Cameroun 2021.

Vivement la première apparition de Walter Bwalya avec les Léopards.

Super Ligue : Chelsea et Manchester City en passe de renoncer… Le projet vers l’implosion ?

48h après l’annonce de sa création, la Super Ligue prend déjà sérieusement du plomb dans l’aile. Deux des douze membres fondateurs, Chelsea et Manchester City, ont en effet décidé de faire volte-face et de revenir dans le giron de l’UEFA, frontalement opposée à cette compétition, révèlent les médias britanniques comme Sky Sports et la BBC.

Les Blues ont été surpris par l’ampleur des réactions négatives suscitées par ce projet ces derniers jours, que ce soit du côté des supporters, qui ont protesté avec véhémence en marge du match contre Brighton ce mardi, ou des autorités politiques. Du coup, le club londonien préparerait déjà les documents pour se rétracter. Il devrait être imité par Manchester City, présenté depuis le début comme l’un des membres fondateurs les plus hésitants et qui a visiblement pris peur face aux menaces d’exclusion brandies par l’UEFA et les fédérations nationales.

Alors qu’elle cherchait à atteindre le seuil de 15 membres fondateurs, la Super Ligue risque de se retrouver bloquée à 10 (Real Madrid, FC Barcelone, Atletico Madrid, Juventus Turin, AC Milan, Inter Milan, Liverpool, Manchester United, Tottenham et Arsenal), ce qui pourrait remettre en cause son modèle économique et donc son existence. Le rapport de force semble clairement en train de tourner en faveur de l’UEFA, qui bénéficie déjà du soutien du PSG, du Bayern Munich et du Borussia Dortmund…

Super Ligue : le projet au bord du KO, Neville et Carragher se moquent !

A peine lancé, le projet de Super Ligue se retrouve déjà au bord de l’implosion suite à la décision de deux des douze membres fondateurs, Chelsea et Manchester City, de se retirer. Alors que le FC Barcelone et l’Atletico Madrid pourraient les imiter, une réunion de crise serait actuellement en cours entre les concernés. Fervents opposants à ce projet, les consultants de Sky Sports Gary Neville et Jamie Carragher n’ont pas hésité à se moquer de la tournure prise par les événements.

L’ancienne gloire de Manchester United a ainsi publié une photo sur Twitter le montrant en train de trinquer à la santé de la Super Ligue, pendant que l’ex-défenseur central des Reds publiait un montage avec une pierre tombale gravée au nom de ce projet visiblement mort-né après seulement… deux jours d’existence. Pas sûr que Florentino Pérez, président du Real Madrid et de la Super Ligue, se montre autant amusé !

Liverpool : Mané et Salah disent non à la Super Ligue

Ce mardi soir, Manchester City a officiellement fait volte-face et annoncé qu’il renonce finalement à rejoindre la Super Ligue. Alors que Chelsea doit suivre, la pression s’intensifie sur Liverpool, qui fait lui aussi partie des 12 membres fondateurs. Après les supporters, les joueurs viennent en effet de mettre la pression sur les dirigeants du club.

«Nous ne l’aimons pas et nous ne voulons pas qu’elle arrive. C’est notre position à tous. Notre engagement pour ce club de football et ses supporters est absolu et inconditionnel. You’llneverwalkalone (vous ne marcherez jamais seul, ndlr)», ont écrit les Reds à travers un communiqué partagé par plusieurs membres de l’effectif dont le Sénégalais SadioMané et l’Egyptien Mohamed Salah.

Dans la foulée, Liverpool a officiellement annoncé qu’il se retire du projet, à l’instar des deux clubs de Manchester, d’Arsenal et de Tottenham en attendant l’officialisation de Chelsea. Quel coup de tonnerre !

La FIFA procédait ce mercredi au tirage au sort de l’épreuve de football des Jeux Olympiques 2020 qui se dérouleront du 21 juillet au 7 août 2021 à Tokyo. Chez les hommes, la chance n’a clairement pas souri aux trois représentants africains.

Vainqueur de la CAN 2019 des moins de 23 ans qui lui a permis de se qualifier pour la compétition, l’Egypte hérite ainsi d’un groupe C relevé où l’Argentine et l’Espagne feront figure de favoris. Les coéquipiers de Mohamed Salah, espéré pour le tournoi, devront faire le plein contre l’Australie et viser un exploit face à l’un des deux cadors cités.

Même configuration pour la Côte d’Ivoire qui, pour sa première participation, va devoir se coltiner le Brésil, tenant du titre, et l’Allemagne dans un groupe D où l’Arabie Saoudite sera l’adversaire le plus abordable.

La nation africaine la mieux lotie est finalement l’Afrique du Sud, placée dans un groupe A qui comprend l’équipe de France Espoirs, qui fera figure de favori, mais aussi le Japon et le Mexique, soit deux sélections qui semblent d’un niveau proche même si les Nippons auront l’avantage de jouer à la maison. Malheureusement, aucune équipe africaine n’a été placée dans un groupe B qui se présente nettement comme le moins relevé…

Le tirage complet de l’épreuve masculine :

Groupe A : Japon, Afrique du Sud, Mexique, France

Groupe B : Nouvelle-Zélande, Corée du Sud, Honduras, Roumanie

Groupe C : Egypte, Espagne, Argentine, Australie

Groupe D : Brésil, Allemagne, Côte d’Ivoire, Arabie Saoudite

Chez les femmes, pas de miracle pour la Zambie, unique représentant africain, qui hérite d’un groupe très corsé avec la Chine et le Brésil, deux nations majeures du foot féminin, ainsi que les Pays-Bas, finaliste de la Coupe du monde 2019 et 3e au classement FIFA.

Le tirage de l’épreuve féminine :

Groupe A : Japon, Canada, Grande-Bretagne, Chili

Groupe B : Chine, Brésil, Zambie, Pays-Bas

Groupe C : Suède, Etats-Unis, Australie, Nouvelle-Zélande