Les journalistes  de l’ACP invités à s’approprier  l’usage du  multimédia

0
397

Kinshasa, 22 avril 2021 (ACP).- Le directeur général de l’Agence congolaise de presse (ACP), le Pr Lambert Kaboyi, a invité les journalistes de  l’ACP à s’approprier le multimédia qui est déjà opérationnel au sein de ce média public, lors d’un conseil de rédaction spécial tenu dans la salle de Rédaction à Kinshasa Gombe.

Le directeur général Lambert Kaboyi a demandé aux journalistes de l’ACP aussi bien de Kinshasa que des provinces de  faire usage des techniques du multimédia  afin d’améliorer la collecte, le traitement et la diffusion des informations, d’images et vidéo en temps réel.

Il a indiqué qu’une salle équipée en outils appropriés est déjà disposée pour démarrer ce projet où les images, les sons, les vidéos, les photos, les écrits  et  d’autres outils importants  seront mis en ligne à l’instar de grandes agences de presse du monde.

Il a insisté sur cette nécessité de basculer vers les standards internationaux pour renforcer le classement de l’ACP sur le plan international, qui, a-t-il dit, était classée, en 2020, quatrième agence de presse en Afrique.

«Nous devons fournir beaucoup d’efforts pour dépasser le cap  des années antérieures», a-t-il déclaré avant de souligner la nécessité de prendre en compte la dimension  multimédia et l’évolution des Nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC).

Il a salué les atouts et les qualités des journalistes  de l’ACP pour bien rendre service et servir un  tant soit peu l’Etat congolais en matière d’informations objectives, complètes et en temps réel.

Par ailleurs, le directeur général Kaboyi a annoncé la reprise physique des  réunions matinales des desks dans la grande salle de ladite rédaction, chaque mardi et jeudi dans le respect des gestes-barrières de lutte contre la COVI-19.

Ces réunions qui étaient virtuelles à cause de la COVID-19, exigeront désormais la présence physique à la rédaction centrale à Kinshasa, tandis que  les directions d’autres 25 provinces les poursuivront sous ce mode virtuel.

Le multimédia, rappelle-t-on, désigne les applications qui, grâce notamment à  la capacité de stockage d’informations du CD-ROM( disque compact à mémoire morte)ou d’internet par téléchargement) et aux capacités de l’ordinateur ,peuvent créer, utiliser ou piloter différents médias simultanément  à savoir musique, son, image et  vidéo.

Ce terme s’est développé vers la fin des années 1980 pour désigner une création recourant à une multiplicité des médias notamment  l’image, le son et le film ou la vidéo. Depuis, son sens a dérivé pour englober les logiciels, matériels et contenus éditoriaux interactifs mettant en œuvre l’image fixe ou animée, le son, le texte et l’hypertexte. ACP/