Les habitants de Munigi appelés à regagner leurs milieux de vie

0
191

Goma, 23 avril 2021 (ACP).-Le chef de groupement Munigi, dans le territoire de Nyiragongo, situé à une dizaine de kms de la ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, Tuishi Muhire Olivier a appelé mercredi, ses administrés à bien vouloir regagner leurs milieux respectifs de vie, à forte raison que le calme y est déjà revenu et tout est également mis en marche par les autorités compétentes pour leur totale sécurité, à l’issue d’un entretien,  avec l’ACP dans son bureau de travail.

Cet appel, a-t-il dit, fait suite à l’intox enregistrée çà et là, concoctée de toute pièce par les ennemis de la paix et les assoiffés du gain facile qui cherchent à tout prix à installer un climat de méfiance entre les communautés pour leurs intérêts égoïstes non avantageux à la population. Quels qu’ils en soient, a-t-il révélé, les efforts manifestes fournis par l’exécutif provincial pour lesquels, le gouverneur de province a été sur le terrain pour trouver une solution urgente face aux troubles récemment observés dans le territoire de Nyiragongo, précisément à Buhene, Turunga, certaines gens malveillantes essayent de continuer à tirer des ficelles pour empêcher les habitants déplacés de regagner leurs maisons.

C’est en ce sens, a-t-il poursuivi, qu’il s’avère inévitable ou d’importance capitale que nous, comme autorités de base appelées à accompagner l’action du gouvernement, puissions nous impliquer en avisant nos populations de ne pas tomber dans le piège des ennemis de la paix, a ajouté Tuishi Muhire Olivier.

Le calme est déjà rétabli dans ce territoire, pour lequel, la présence des habitants reste l’un des atouts majeurs pour relancer de manière effective toutes les activités vitales et enfin décourager toutes les manœuvres allant dans le sens de créer un désespoir dans le chef de paisibles citoyens.

Il a remercié le chef de l’exécutif provincial de son implication personnelle dont l’impact est d’une positivité encourageante, avant d’exhorter ses administrés à ne pas prêter oreille aux messages de division relayés par certains politiques en mal de positionnement. ACP/