Nécessité de former les femmes paysannes  sur les  nouvelles techniques culturales

0
345

Kinshasa,23 avril 2021 (ACP).- La coordinatrice du conseil d’administration du Réseau d’éducation civique au Congo(RECIC),Florence Mbwiti ma Lwamba a  émis le vœu vendredi au cours d’un entretien avec l’ACP au siège de sa structure dans la commune de Kalamu de voir le gouvernement issu de l’Union sacrée de la nation(USN) former les femmes paysannes en nouvelles techniques culturales dans le but de garantir la productivité agricole.

S’adressant de manière particulière au nouveau ministre de l’agriculture, Mme Mbwiti a indiqué que  la maîtrise de l’exploitation rationnelle des surfaces arables, la bonne utilisation  des engrais, des semences améliorées, des pesticides et des fertilisants du sol permettent aux cultivatrices de produire en grande quantité  sur des surfaces moins  importantes des produits agricoles  propres à la consommation humaine.

L’avantage de la formation dans l’exécution des travaux agricoles permettra la préservation de l’environnement. Les anciennes méthodes consistant à la coupe désordonnée du bois et la destruction des vastes étendues de  la forêt, épuisaient la femme physiquement, et étaient aussi à la base du réchauffement climatique  a conclu  Mme Mbwiti.

ACP/Shotsha/MNO/NFC