Plaidoyer de la notabilité du Kwango pour la prise en compte de leur province au gouvernement Sama Lukonde

0
318

Kenge, 23 avril 2021 (ACP).- La notabilité de la province du Kwango a plaidé, dans une déclaration lue devant la presse, dernièrement à Kenge, pour la prise en compte de cette province dans le gouvernement Sama Lukonde, au sein duquel le Kwango n’est pas mieux représenté.

La notabilité du Kwango a plaidé pour la bienveillance du Chef de l’État pour que la province puisse mériter et être considérée comme les autres provinces en dépit de ses compétences sur tous les plans, indiquant que le Kwango a adhéré à la vision de l’Union Sacrée pour la Nation prônée par le Chef de l’Etat.

Le président de cette notabilité, Noël Barthelama Matsukako, a relevé que depuis le mandat précédent, le Kwango est toujours marginalisé, notant  que cette fois-ci, la province est maigrement représentée par une vice-ministre sans aucun ministre à l’instar des autres provinces qui ont eu plus.  Il a fait savoir que la province du Kwango  affiche une hospitalité sans égale sur l’échiquier du territoire national depuis l’époque coloniale jusqu’à ce jour, pour avoir participé à la construction du chemin de fer Matadi-Kinshasa, Kindu-Kongolo, Bukama-Dilolo, poursuivant que le Kwango a servi de main d’œuvre pour l’usine de canne à sucre de Kwilu-Ngongo au Kongo-Central.

Selon Noël Barthelama Matsukako, en 1998, le Kwango a fait face à l’incursion des rebelles Rwandais à Masina Pascal à Kinshasa, ajoutant que le Kwango a versé de son sang le 05 Mai 1997 au passage de l’AFDL à Kenge pour Kinshasa.  En 2015 et 2017, rappelle-t-il, la province du Kwango a empêché, tour à tour, l’envahissement des éleveurs des vaches venus de Kalemie (Est/RDC), vaches qui sont à l’origine de la maladie qui a décimé les bêtes de cette province. ACP