Pour les droits fonciers des femmes vulnérables en RDC

0
357

Kinshasa, 23 avril 2021 (ACP).- Le président de l’association de personnes vulnérables du Congo(APEVCO), Joachim Bawodjo a plaidé vendredi  lors d’un entretien avec l’ACP dans la commune de la Gombe sur l’entreprenariat  féminin pour les droits  fonciers et de propriété des femmes vulnérables de la RDC.

M.Bawodjo, également préfet de l’école internationale Cours Sénèque a suggéré dans ce cadre la suppression de certaines coutumes ancestrales et  religions qui privent encore aux femmes  les droits fonciers et de propriété.

Il estime en outre qu’à cette ère de la mondialisation, en ville comme en milieu rural,  les femmes doivent bénéficier des financements des institutions financières en vue d’effectuer des travaux de nature à lutter contre la pauvreté, premier Objectif de développement durable(ODD).  Ces droits a-t-il fait savoir sont aujourd’hui indispensables pour les femmes afin de leur permettre de présenter au titre de garantie  auprès des institutions financières pour emprunter de l’argent nécessaire à la réalisation des affaires rentables.

ACP/Shotsha/MNO/NFC