43 millions USD de rétrocession transférés aux régies financières au 31 mars 2021

0
804

 Kinshasa, 24 avril 2021 (ACP). –  Les États de suivi budgétaire rapportés au 31 mars 2021 et rendus publics par le ministère du Budget, indique que l’Etat congolais a rétrocédé aux administrations financières un montant total 43 millions USD soit de 88,9 milliards de CDF contre les prévisions linéaires de 64 millions USD soit 128,5 milliards de CDF dégageant ainsi un taux d’exécution de 69,2% au premier trimestre 2021.

Cette somme constitue des quotités des primes  que l’Etat a transférées aux administrations de service d’assiettes et directions générales à savoir la Direction générale des impôts (DGI), Direction générale de douanes et accises (DGDA) et de la Direction générale des recettes administratives, domaniales et de participation (DGRAD).

Allusion faite notamment à la plus-value et les primes d’assiette liées à la mobilisation des recettes publiques, ces primes sont au bénéfice de tous les agents et cadres de ces régies financières, mobilisatrices de la fiscalité et de la parafiscalité en RDC.

La régularité du transfert de cette rétrocession par le gouvernement de la République est encouragée par les bénéficiaires qui, dans un passé récent, avaient accumulé des arriérés de plusieurs mois non payés.

Cette situation a justifié notamment la contre-performance dans l’atteinte des assignations par les régies financières. Le non-paiement de ces primes a souvent été à la base de la démotivation des collecteurs d’impôts et taxes, rappelle-t-on. ACP/KJI