Moïse Mbiye rend hommage à la population de l’Est dans sa chanson « Ko kabola Congo te »

0
456

Kinshasa, 24 avril 2021 (ACP).- Le musicien chrétien, Moïse Mbiye, a annoncé, la sortie dimanche sur sa chaîne « Youtube » et sur toutes les plates-formes de téléchargement légal et streaming, de sa chanson intitulée « Kokabola Congo te », pour rendre hommage aux compatriotes tués dans la partie Est de la RDC, a appris l’ACP de sa page « Facebook » officielle.

Selon l’artiste, cette chanson a été écrite et composée dans le but de dénoncer les massacres qui sévissent dans la partie Est de la République démocratique du Congo, ajoutant qu’à travers cette chanson, il veut marquer l’espoir d’un Congo fort, puissant, réunifié et indivisible.

Il a soutenu, par ailleurs, que la chanson « Kokabola Congo te » est un véritable voyage artistique qui met en valeur les différentes cultures des 26 provinces de la RDC, ses potentielités inestimables ainsi que ses richesses exceptionnelles.

Né dans la ville-province de Kinshasa, Moïse Mbiye est un musicien chrétien et pasteur congolais, fils du pasteur Emmanuel Mbiye Mulaya, fondateur de l’église « Cité Béthel » dans la quelle il prêche.

A 10 ans, l’artiste Moise Mbiye  a fait ses débuts dans la musique dans un groupe de louange et d’adoration, avant de rejoindre quelques années plus tard, le groupe « Les Étoiles de louange », en tant que claviériste et chanteur par intermittence, groupe dans lequel il évolua à côté d’une autre figure chrétienne de la musique, Mike Kalambay.

Il a déjà collaboré avec plusieurs musiciens chrétiens congolais, tels que Sandra Mbuyi, Mike Kalambay, Trina Fukiau ou encore le feu Charles Mombaya Massani. À son actif, il a déjà réalisé plusieurs albums gospels dans lesquels figurent des titres à succès, notamment « Tuna nga nini? », « Nabimi Molongi », « Tango na ye » ou « Na nzela na Nga ». ACP/KJI