La Regideso/Nord-Kivu résolument déterminée à desservir les périphéries de Goma en eau potable

0
293

Goma, 25 avril 2021(ACP).- Le directeur provincial de la Régie de distribution de l’eau potable au Nord-Kivu, Ir David Angoyo, s’est dit être résolument déterminé à desservir tous les quartiers périphériques de la ville de Goma en eau potable après le pari réussi en fournissant le centre-ville où cette denrée est désormais à la portée de tous les abonnés.

Dans un entretien samedi avec l’ACP, le responsable de la REGIDESO au Nord-Kivu a ainsi annoncé l’installation de plusieurs dizaines de bornes fontaines dans les quartiers Kyeshero, Ndosho, Mugunga, Majengo, Kasika précisément dans la cellule de Kanyambongo, une partie de la ville de Goma qui était jusque-là difficile à alimenter en eau suite à son relief.

Ainsi, depuis le mois de mars 2021, la population de Kanyambongo accède sans beaucoup de difficultés à la bonne eau de la REGIDESO, contrairement à un passé récent quand,  pour se ravitailler,  il faillait parcourir de longs trajets pour puiser 20 litres d’eau avec tous les risques d’accident de circulation.

Où quand il fallait se ravitailler au lac avec les risques de noyade. Il faut noter que pour parer contre toute pénurie au niveau des citernes de stockage raccordées, des camions citerne acquis par la REGIDESO sont chaque jour mobilisés pour ravitailler en temps réel bornes fontaines installées à travers tous les quartiers périphériques de Goma.

Le directeur David Angoyo en a ainsi profité pour recommander à la population la culture de payer les factures de consommation de l’eau afin de permettre à la Regideso de s’acquitter de ses obligations celles d’étendre le réseau en plus de fournir de l’eau de bonne qualité en temps réel et dans des conditions requises.

Les trois stations de captage qui alimentent Goma en eau potable sont mises chaque jour en marche grâce à un programme bien élaboré pour que siège des institutions provinciales ait à tout moment ses robinets près à renvoyer de l’eau.

A noter que la Regideso, grâce à l’appui des partenaires, a entrepris de nombreux chantiers en vue de reconstruire le vieux réseau de desserte en eau dont la grande partie avait été engloutie par la lave du volcan Nyiragongo lors de l’éruption de 2002. ACP/Dr/May