L’ONG « Droit au bonheur » milite contre la pauvreté et la déchéance des mœurs des Congolais

0
111

Kinshasa 25 Avril 2021 (ACP).- Le Président de l’ONG « Droit au bonheur  (D.B)», Pascal Kamany  Mwamba, a déclaré que son organisation se bât contre la pauvreté ainsi que la déchéance des mœurs des Congolais due au manque du progrès technologique, au délabrement des infrastructures sociales de base en vue de construire un Congo rationnelle munie d’élans vers le développement et l’épanouissement.

Il a fait cette déclaration, samedi, à l’ACP au cours de l’ouverture d’un restaurant populaire au quartier 20 mai dans la commune de Kalamu à Kinshasa, où est situé le siège de cette ONG.

Pour ce dernier, le Président de l’ONG « Droit au bonheur le restaurant populaire n’est pas la première action de l’organisation, car depuis le mois de mars, l’Association fabrique des produits laitiers frais yaourt sous les normes hygiéniques et sanitaires, de bonne qualité à des prix raisonnables et revend dans tous les coins de la capitale.

En outre, dans le souci de promouvoir le bien-être des Congolais, l’ONG D.B, va mener les activités de lutte contre la pauvreté en favorisant la création des micro-finances et des microstructures paysannes, a-t-il dit, déclarant que sa structure est prête pour accompagner les programmes d’assainissement du gouvernement congolais.

Il a précisé que, dans le domaine de l’hygiène publique et la santé, l’ONG D.B va développer les outils de communication efficaces permettant de faire la promotion économique et touristique pour l’épanouissement de la RDC.

Par ailleurs, le Président Kamany a souligné que son organisation reste ouverte aux autres membres ainsi qu’aux bailleurs touchés par sa vision, pour mener ensemble ce combat en faveur des Congolais, spécialement aux nécessiteux et les vulnérables (les enfants de la rue, les femmes violées, les orphelins du SIDA, les homes des vieillards, etc.).

Pour rappel, l’ONG Droit au Bonheur a été créée en 2010,  et est sous la direction d’un Président national, Pascal Kamany, secondé par deux vice-présidents respectivement Guy Katshiac et de J.P Mbuyi ainsi que le son porte-parole et chargée du marketing et de la communication, Mme Claudine Mukanya. ACP/ HAGU Evelyne