La  prudence face aux obstacles de la vie recommandée à la jeunesse dans le livre « Le cri d’un innocent »

0
281

Kinshasa, 26 avril 2021 (ACP).- L’écrivain Doris Djamba a recommandé à la jeunesse congolaise d’user de prudence face aux nombreux obstacles de la vie, dans son nouvel ouvrage intitulé « Le cri d’un innocent»,  dont il a expliqué le contenu au cours d’un entretien avec l’ACP.

L’auteur du livre a indiqué que son roman retrace l’histoire d’un jeune homme, fils d’un vice-ministre, au nom de Kangi qui fut déboussolé par les guerres et autres vicissitudes de sa cité.

Alors, préoccupé par la recherche du bien-être et la préparation de son avenir, il va un jour tomber dans le piège d’une de ses condisciples de l’Université, une femme charmante et attrayante au nom de Bicha, qui  l’aura  séduit et faussement accusé de viol de sa personne.

L’écrivain Djamba a poursuivi qu’une nuée de problèmes et dégâts obscurcirent la vie de Kangi, qui fut désavantagé par son père, rejeté par la société  et expulsé par son Université,  car tous crurent au mensonge monté à l’endroit du jeune homme. « Le cri d’un innocent » constitue, selon lui, un support de recadrage des jeunes, de sorte qu’ils ne tournent  pas les regards fixés sur les objectifs de la vie et qui se laissent influencer par ce qui frappe aux yeux.

Publié  par la maison d’édition Ediline en France, le roman « Le cri d’un innocent » comprend 84 pages et subdivisées en 11 chapitres.

Doris Djamba est membre du collectif « Envie d’écrire » et de l’Association des jeunes écrivains du Congo (AJECO). Il  a  débuté sa carrière en 2012, et a déjà à son actif deux ouvrages, à savoir : « Philo, femme d’affaires » et un « Extraterrestre dans les réseaux sociaux », signale-t-on. ACP/nig