La société civile du Grand Bandundu salue la volonté du Chef de l’État à renouveler la classe politique congolaise

0
242

Kinshasa, 25 avril 2021(ACP).-Les membres de la société civile du Grand Bandundu que coordonne Jean-Marie Ntantu- Mey ont salué la volonté du Chef de l’État,  Félix Tshisekedi pour le renouvellement de la classe politique congolaise et  l’intérêt accordé à la participation des femmes aux instances de prise de décision.

Ils l’ont dit dans une déclaration sur la publication du gouvernement de l’Union sacrée de la Nation,  lue  lundi, dans la commune de Ngaliema, par le rapporteur de cette structure citoyenne, Jules Mimvudi.

Les membres de la société civile du Grand Bandundu ont déploré qu’on n’ait pas pris en compte  leur cahier des charges déposé auprès du Premier ministre,  Sama  Lukonde dans le cadre de la publication des membres du gouvernement étant donné qu’ils avaient répondu aux consultations initiées par le  Président de la  République, Félix Tshisekedi.

Ce cahier des charges, souligne la source, s’inscrit dans le cadre du soutien indéfectible à la vision du Chef de l’État et de l’Union sacrée.

« Il était un contrat tacite entre les regroupements et le Chef de l’État. Nous osons croire que ce qui est arrivé est un oublie, ainsi, nous sommes confiants que cette omission sera réparée lors de la prochaine nomination dans le portefeuille de l’État et dans la diplomatie », ont déclaré les membres la société civile du Grand Bandundu.

Ils ont profité de cette occasion, pour féliciter les membres du gouvernement qui ont été nommés, avant de leur inviter  à avoir l’amour de la patrie et à travailler pour l’intérêt supérieur de la nation.

La société civile du Grand Bandundu réitère son engagement  à accompagner  le gouvernement de l’Union sacrée de la Nation tant qu’il restera dans le respect de sa vision  et de l’intérêt de la population.

Elle a, à ce sujet, proposé quatre axes prioritaires auxquels l’équipe gouvernementale devra s’atteler, à savoir, les programmes d’urgence d’appui à l’amélioration des conditions sociales des Congolais, de stabilisation et de la relance économique, des projets prioritaires et le programme de la sécurité et de l’intégrité territoriale, cas de l’Est de la RDC.

La société civile du grand Bandundu a aussi, rappelé le Premier ministre, Sama Lukonde que le développement du Grand Bandundu passe par le barrage de Kakobola, dont les travaux sont déjà terminés et que le transport du courant électrique vers les territoires environnants du Grand Bandundu et une partie du Kasaï  n’est jamais effectif jusqu’aujourd’hui.

ACP/