Le nouvel envoyé de l’ONU espère une paix durable au Soudan du Sud

0
293

Kinshasa, 26 avril 2021 (ACP).- Le nouvel envoyé des Nations Unies pour le Soudan du Sud , Nicholas Haysom, a déclaré dimanche qu’il espérait vivement une paix durable dans le pays, ont rapporté lundi, les médias internationaux.

Nicholas Haysom, représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies, a déclaré que l’ONU était déterminée à travailler de concert avec les Soudanais du Sud pour assurer la stabilité et la prospérité du pays. « En tant que partenaire de ce processus, l’ONU continuera à travailler de concert avec la partie sud-soudanaise et avec les acteurs régionaux et internationaux afin de garantir la stabilité – et à terme la prospérité – pour tous les citoyens », a indiqué M. Haysom dans un communiqué publié après son arrivée à Juba.

Il s’est rendu dimanche à Juba pour prendre ses fonctions de représentant spécial du secrétaire général et de directeur de la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS). Le Soudan du Sud entre en ce moment dans une nouvelle phase et les attentes de la population sont en conséquence élevées, a indiqué M. Haysom. Il a noté qu’il y avait bon espoir de voir sous peu des progrès dans la mise en œuvre de l’accord de paix, et à terme de parvenir à une paix durable.

Le responsable de l’ONU a déclaré qu’une fois qu’il aurait achevé sa quarantaine obligatoire, conformément aux protocoles locaux à l’égard de la COVID-19, il s’attaquerait à un programme de réunions chargé, en rencontrant notamment les dirigeants du Soudan du Sud, la communauté diplomatique et les autres parties prenantes essentielles au processus de paix. « C’est un privilège pour moi de poursuivre mes relations avec le Soudan du Sud dans ce nouveau rôle, et de diriger la MINUSS dans son travail de maintien et de consolidation de la paix », a souligné M. Haysom.

L’envoyé de l’ONU a indiqué que la priorité des Nations Unies était de soutenir tous les efforts visant à faire avancer le processus de paix, en mettant l’accent sur des domaines clé tels que la rédaction d’une Constitution, la sécurité, la justice, les réformes économiques et la préparation des élections. ACP/ RNL/Nig