Le REFAMP invite le chef de l’État à s’investir pour le retour de la paix en RDC

0
175

Kinshasa, 26 avril 2021 (ACP).- La Secrétaire générale du Réseau des femmes Africaines ministres et parlementaires (REFAMP/RDC), Marie Louise Mwange a, à travers une déclaration lue samedi à l’esplanade du Palais du peuple dans la commune de Lingwala et dont une copie est parvenu lundi à l’ACP, invité le chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo à s’investir pour le rétablissement rapide et durable de la paix dans la partie « Es » de la République démocratique du Congo (RDC).

Selon la source, le REFAMP recommande que la restauration de la paix et de l’autorité de l’État, particulièrement à Beni dans le Nord-Kivu, à Djungu et Mwenga, à Itombwe, dans le Sud-Kivu, soit la priorité des priorités de l’action gouvernementale. La même source ajoute également que soit mise à la disposition des Forces armées congolaises, de la police et des autres services de sécurité une logistique conséquente à la hauteur de cet objectif ultime pour la défense de l’intégrité du territoire national et la protection des personnes et de leurs biens, avant de souligner que les officiers militaires versés dans les trafics illicites des ressources naturelles soient carrément relevés de leurs fonctions.

Elle a, en outre, demandé au gouvernement de s’investir davantage dans la traçabilité de la chaîne de production des minerais et dans la lutte contre la contrebande ainsi que la fraude minière afin d’éradiquer le phénomène « minerais de sang », avant d’exprimer une parfaite volonté de soutenir  l’armée congolaise dans sa mission de défendre l’intégrité du territoire national. Le réseau  des femmes Africaines ministres et parlementaires section RDC est une structure qui travaille d’une part, pour l’amélioration des conditions des vies de la population en RDC et d’autre part, pour la mise en œuvre du principe de l’égalité homme-femme tel que consacré dans la constitution, rappelle-t-on. ACP/nig