Les filières  des NTIC demeurent la voie royale pour accompagner les filles dans leur épanouissement

0
199

Kinshasa 26 avril 2021 (ACP).- Les filières  des Nouvelles Technologies de Information et de Communication (NTIC) demeurent la voie royale pour accompagner les filles dans leur épanouissement, a affirmé lundi le coordonnateur de l’ONG ‘’Jeunes de Kisenso debout !’ (JKB), Patrick Mulala,  au cours d’une séance de restitution organisée   à l’intention  des filles finalistes des humanités de quelques grandes écoles de la municipalité. Pour  ce coordonnateur, les emplois liés au secteur des NTIC à la faveur de l’innovation sans cesse croissante et de leur utilisation grandissante, s’imposent de plus en plus comme étant ceux du futur.

Il a précisé que selon l’UNESCO, seuls 35% d’étudiantes dans le monde, évoluent dans les domaines liés aux Sciences, Technologie, Ingénierie et Mathématiques. Et seulement 3% d’entre elles, s’orientent particulièrement vers les NTIC. Dans le contexte actuel marqué par la Covid-19, a-t-il ajouté, soulignant que la demande des compétences numériques a été accélérée. Il s’agit d’un virage irréversible, que les économies et les marchés de l’emploi sont en train de connaître et pour lesquels nous ne devrions pas laisser personne derrière. Le coordonnateur de JKD a fait savoir aux jeunes filles  qu’elles ont un avenir plein de promesses pour une nouvelle génération de femmes avant de les encourager à rêver et à travailler pour réussir dans leur avenir. Il a rappelé quelques opportunités qu’offre le numérique, notamment  celle de travailler à distance, d’être  formé  et de  former les autres car à ce jour, le numérique comble pratiquement tous les besoins vitaux.

M.Mulala a enfin reconnu que de nombreuses écoles de la RDC ne sont pas suffisamment équipées en outils informatiques. Pour celles qui ont réussi à résoudre ce problème, il se pose celui de l’électricité. Son plaidoyer à l’endroit des décideurs, en l’occurrence le gouvernement, le Parlement et les partenaires a consisté à les appeler pour que la RDC quitte le stade de rêve à celui de réalité. La  restitution s’est portée sur la matinée d’échanges autour de la place des jeunes filles dans le secteur des NTIC organisée jeudi dernier par l’ASBL ‘’Jeunes talents’’  et dont le thème était : ‘’La RDC à l’ère de la mondialisation’’. Cette activité avait  permis aux élèves, étudiantes, développeuses, porteuses des projets et autres invités à débattre autour de cette problématique, avant de proposer des solutions face aux différents défis.  ACP/nig