Les États-Unis vont exporter 60 millions de doses d’AstraZeneca contre le Coronavirus

0
259

Kinshasa, 27 avril 2021 (ACP).- Les États-Unis ont décidé, mardi, de fournir à d’autres pays 60 millions de doses du vaccin d’AstraZeneca contre le Covid-19, ont rapporté des médias étrangers.

Cet envoi pourrait intervenir dans les semaines qui viennent, ont ajouté ces mêmes sources. Depuis plusieurs semaines, les États-Unis étaient fustigés pour refuser d’exporter le vaccin d’AstraZeneca qui n’est pas encore autorisé dans le pays.

Ils veulent faire amende honorable et ont décidé de fournir à d’autres pays 60 millions de doses du vaccin d’AstraZeneca « au fur et à mesure qu’elles seront disponibles », a tweeté Andy Slavitt, conseiller de la Maison Blanche pour la lutte contre le Covid-19. Les critiques contre les États-Unis, accusés d’accumuler des doses sans s’en servir, s’étaient intensifiées ces derniers jours. Andy Slavitt les a balayées.

« A l’heure actuelle, il n’y en a encore que très peu de disponibles. Aucun temps n’a vraiment été perdu« , a-t-il souligné. « Avant que les doses d’AstraZeneca ne soient envoyées depuis les États-Unis, l’Agence des médicaments américaine (FDA) confirmera que ces doses répondent aux exigences de qualité », a déclaré la porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki.

L’exécutif en est encore à la planification de cette mesure, a précisé Jen Psaki, en promettant des détails dans un futur proche sur qui bénéficiera de ces vaccins. Concernant le calendrier, cette étape pourrait intervenir dans les semaines qui viennent pour « environ 10 millions de doses« , a précisé à des journalistes une haute responsable du gouvernement.

Par ailleurs, environ « 50 millions de doses supplémentaires sont à différentes étapes de production, et elles pourraient être finalisées par étape durant les mois de mai et juin », de même source.

Trois vaccins contre le Covid-19 sont autorisés par les autorités sanitaires américaines – ceux de Pfizer/BioNTech, Moderna et Johnson & Johnson – et le pays prévoit d’avoir assez de doses pour vacciner tous les adultes américains avec ces trois remèdes. ACP/