Plaidoyer pour la prise en compte des enfants vulnérables au Kasaï central

0
200

Kananga, 27 avril 2021 (ACP).- M. Tharcisse Muzeke Kavueta, porte-parole du gouvernement provincial du Kasaï central, a souhaité que les enfants vulnérables  soient pris en compte dans des campagnes de rattrapage d’enregistrement des naissances à l’office de l’Etat civil.

Il l’a fait savoir lundi dernier à l’occasion du lancement de la distribution des actes de naissance dans les écoles primaires et secondaires.

Muzeke Kavueta a déploré que ces enfants soient omis des listes, soulignant que cette situation a des conséquences juridiques sociales incontournables. Il a salué le concours du Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) pour la relance de ce projet.

La seconde phase de la campagne de rattrapage d’enregistrement des naissances a produit 10.356 actes portant ainsi à 35.000 le total des bénéficiaires sur les 100.000 attendus, a affirmé, de son côté, M. Pascal Dibondo Mputu, chef de division ai de la division provinciale de l’Intérieur. ACP/