Plus de 1,5 million de personnes interpellées pour violation de l’état d’urgence sanitaire au Maroc

0
301
Les éléments de la police contrôlent les accès de la ville pour assurer la sécurité des citoyens contre la pandémie du nouveau coronavirus. 15062020 – Chefchaouen

Kinshasa, 27 avril 2021 (ACP).- Le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur du Maroc, Noureddine Boutayeb, a révélé lundi devant le parlement, que les services de sécurité et les autorités locales ont interpellé, pendant la période allant du 25 juillet 2020 au 22 avril 2021, plus 1,53 million de personnes pour violation de l’état d’urgence sanitaire, a-t- appris mardi des médias internationaux. Selon le responsable gouvernemental, les autorités interpellent chaque jour 5.700 personnes, ajoutant que 280.000 personnes ont été traduites en justice, soit 18% de tous les contrevenants. Pour le ministre délégué, l’état d’urgence sanitaire déclaré depuis le 20 mars 2020 a largement contribué à maîtriser la propagation de la pandémie. Il est à rappeler que les autorités marocaines ont décrété un couvre-feu nocturne (20H00 à 06H00) durant tout le mois de Ramadan, et ce dans le cadre du renforcement des mesures de l’état d’urgence sanitaire. Ainsi, il est formellement interdit aux citoyens de se déplacer en dehors de leurs domiciles ou de se trouver sur la voie publique pendant cette plage d’horaire que ce soit à pied ou à bord de différents véhicules de transport, à l’exception des personnes travaillant ou exerçant dans les secteurs et activités vitaux et essentiels. ACP/