Le Président  de la République Félix Tshisekedi réitère sa volonté de pacification de l’Est de la  RDC

0
112

Kinshasa, 29 avril 2021 (ACP).- Le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a réitéré, jeudi, sa volonté de pacification de l’Est de la République démocratique du Congo (RDC), lors d’un point de presse animé conjointement  avec le président  du Conseil européen, Charles Michel, au Palais de la nation.

Le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi a affirmé qu’il est  en train de prendre un certain nombre de mesures pour éradiquer les cas d’insécurité  dans le Nord-Kivu, le Sud-Kivu et l’Ituri.

Il s’est dit attristé par la situation d’ordre sécuritaire ressentie essentiellement par les élèves du Nord-Kivu avant de leur exprimer sa compassion. Il a estimé que sa présence à Béni, pour le moment comme l’exigent ces élèves afin d’éradiquer les cas d’insécurité dans leurs milieux de vie, ne réglerait pas le problème.

Il a promis aux élèves du Nord-Kivu, en tant que « père et Président de la République », d’apporter des solutions à leur préoccupation tout en leur demandant de regagner leurs foyers respectifs. La MONUSCO, a dit le Chef de l’État, est venue en RDC en partenaire pour « nous aider à éradiquer les violences et stabiliser la paix ». Elle n’y est pour rien dans les cas de violences.

Répondant à une question de la presse sur  la gratuité de l’enseignement fondamental en RDC, le Chef de l’État a dit qu’il en a fait le pilier de son programme et il y tient. Malheureusement, a poursuivi Félix-Antoine Tshisekedi, il y a eu ralentissement des recettes de l’État à cause de la COVID-19, ce qui, toutefois, indiquera-t-il, ne nous a pas découragés, surtout que nous avons été encouragés par les appuis budgétaires qui nous ont été octroyés par des institutions financières, notamment le FMI et la Banque mondiale.

Pour le Chef de l’État, des efforts seront faits pour améliorer la qualité de l’enseignement en RDC en multipliant, avec l’actuel Gouvernement, des infrastructures scolaires de bonne qualité.

Le Président de la République a réagi également à une question  sur le bassin du Congo précisant avoir  l’impression que, depuis des années, le monde est plus tourné vers l’Amazonie que vers le Bassin du Congo, qui, a-t-il dit, contribue très efficacement à la lutte contre le changement climatique.

Le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi a plaidé pour l’augmentation de la taxe Carbonne, ce qui aura des conséquences positives sur les efforts de la RDC dans ce domaine. L’Union européenne, a-t-il souligné, est très mobilisée sur cette question et  elle est très avancée  en ce qui concerne la collaboration avec la RDC dans ce domaine, a encore dit Charles Michel.

Inauguration des bateaux de balisage

 Le président du conseil européen, Charles Michel, a réaffirmé le soutien que l’Union européenne veut apporter aux institutions de la RDC notamment dans le domaine de la sécurité.

En outre, Charles Michel a fait savoir que l’Union européenne tient à soutenir les ambitions  » exprimées » par le Président Félix-Antoine Tshisekedi dans divers domaines notamment celui de l’Education en rapport avec la programmation du partenariat RDC- UE.

Auparavant, le Président de la République et Président en exercice de l’Union africaine, a eu des entretiens, au Palais de la nation, avec le président du Conseil européen, M. Charles Michel.

Les échanges entre les deux personnalités ont porté essentiellement sur les questions liées à la présidence de la RDC à l’Union africaine. Ces échanges ont été  élargis au Vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères, Christophe Lutundula, au Directeur de cabinet du Chef de l’État, Guylain Nyembo, au panel des experts de l’Union africaine et à la Cellule G20 de la Présidence de la République.

Le Chef  de l’Etat Félix Tshisekedi (à droite) avec le président du Conseil européen, Charles Michel, lors à l’inauguration des bateaux de balisage.

Le Président de la République Félix Tshisekedi et le président du Conseil européen ,Charles Michel, se sont également entretenus sur  les questions en rapport avec la coopération bilatérale entre la RDC et l’Union européenne, en présence, cette fois-là du Premier ministre, Jean Michel Sama Lukonde, du Vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères, Christophe Lutundula Apala pene Apala, du Directeur de cabinet du Chef de l’Etat, Guylain Nyembo, et du Conseiller spécial du Chef de l’État en matière de sécurité.

Peu après le point de presse animé conjointement au Palais de la Nation, le Président Félix-Antoine Tshisekedi et son hôte ont effectué le déplacement du port de la Société Congolaise des Transports et des ports (SCTP), ex- ONATRA, pour la cérémonie de l’inauguration et de la remise officielle à la RDC, sur le fleuve Congo, de bateaux de balisage du PANAV.ACP/GGK