Organisation d’une journée porte ouverte sur la problématique de la justice et de l’insécurité à Mbanza-Ngungu

0
98

Mbanza-Ngungu, 28 avril 2021 (ACP).- La Fédération rurale du Kongo Central 2 de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS)/Tshisekedi a organisé, mardi dernier à Mbanza-Ngungu, une journée porte ouverte sur la problématique de la justice et de l’insécurité dans cette entité  en présence de l’administrateur intérimaire de territoire, Luc Makiadi Mamonekene Buka et des autorités judiciaires.

Le président de la Fédération rurale du Kongo Central 2, Tadé Étienne Mbundu Ndoki, a indiqué que cette rencontre d’un jour a permis à la population de Mbanza-Ngungu de cerner les problèmes qui gangrènent cette cité, de  l’amener à s’approprier et à accompagner la justice dans l’application sans faille des lois de la République.

Il a invité chaque participant à intérioriser sa part de responsabilité et le rôle à jouer pour l’avènement d’une justice équitable pour tous et l’instauration effectif d’un état de droit sans lequel la RDC ne peut prétendre au développement.

Cette activité a été animée par Me Néron Matho Phuati, avocat au barreau du KC, qui a indiqué que pour jouir d’une bonne justice, la population doit connaître ses droits, afin qu’elle puisse bénéficier de ses retombées.

Ces assises ont recommandé aux organisateurs d’approcher les leaders des groupes des jeunes inciviques appelés communément Kuluna, en vue de les sensibiliser et de les conscientiser à respecter la loi.

Elles ont exhorté la population de Mbanza-Ngungu à dénoncer tous les inciviques habitants dans leurs milieux respectifs, afin de permettre aux autorités de les sécuriser.

 Au cours de cette rencontre, les médias ont été invités à accompagner l’État congolais dans la sensibilisation de ces jeunes inciviques, en vue de les pousser à bannir les antivaleurs. ACP/KAPELA/BAB/KIT/NZ