La ministre Catherine Kathungu déterminée à faire de son ministère, un vecteur des valeurs positives.

0
811

Kinshasa, 30 avril 2021 (ACP). – La nouvelle ministre de la Culture, arts et patrimoine, Mme Catherine Kathungu Furaha, a déclaré qu’elle est déterminée à faire de son ministère, un vecteur des valeurs positives et réel socle de développement de la RDC, au cours de la cérémonie de la remise et reprise, mercredi, avec le ministre sortant Jean-Marie Lukundji, au cabinet de ce ministère dans la commune de la Gombe..

Dans son mot, elle a remercié le Chef de l’État qui a placé à la tête du ministère de la Culture, une femme, car elles ne sont pas nombreuses dans des gouvernements qui se sont succédés en RDC depuis 1960. Mme Katungu a également rendu un hommage au Premier ministre pour l’importance qu’il accordé à au ministère de la Culture qui a maintenant le patrimoine dans ses attributions.

«Je remercie également, le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde qui, avant-hier, à l’occasion de la présentation du programme d’actions du Gouvernement, est revenu plusieurs fois sur l’importance de la culture comme porte étendard de l’identité nationale et socle de développement », a-t-elle souligné.

A ses collaborateurs, la nouvelle ministre de la Culture, arts et patrimoine a sollicité la disponibilité des uns et des autres dans cette tâche énorme car, le Programme d’actions du gouvernement pose ses bases sur le travail du ministère de la Culture, des arts et patrimoine en cette période où le Président de la République est à la tête de l’Union africaine et soutient mordicus que la culture est inévitablement un vecteur des valeurs positives.

La ministre Catherine Kathungu, juriste, qui a défendu les personnes
vulnérables toute sa vie, est maintenant la ministre qui va donner
aux artistes un statut spécial en défendant encore mieux l’image de la RDC à travers sa culture.

La venue de Mme Catherine Kathungu à la tête du ministère de la Culture, arts et patrimoine devra laisser les empreintes d’une nouvelle vision de la culture congolaise multiforme et rayonnante, indique-t-on. ACP/