L’UREBAND plaide pour la réhabilitation urgente du tronçon routier Bandundu-Mongata

0
349

Kinshasa 30 avril 2021 (ACP).- Le mouvement citoyen «Union pour la relance et le développement de la ville de Bandundu et ses environs (UREBAND)» plaide, à travers un mémo adressé au Chef de l’Etat et dont l’ACP s’est procuré une copie vendredi, pour la réhabilitation urgente du tronçon routier long de près de 240 kms  qui relie la ville de Bandundu à la route nationale menant vers Kinshasa.

Dans ce document signé par Le président de l’UREBAND, Eric Kinzambi, le tronçon dont question est actuellement dans un état de dégradation très avancée et cette situation, a-t-il ajouté, contraint les quelques transporteurs de retirer leurs bus du trafic pour éviter des pannes incessantes. Au finish, a indiqué M. Kinzambi, Bandundu-ville, le chef-lieu de la province du Kwilu et nombreuses autres agglomérations de cette entité provinciale et celles des provinces du Mai Ndombe et du Kwango,  desservies par ce tronçon,  sont désormais coupées de la capitale.

Du coup, Kinshasa n’est plus approvisionnée en denrées et autres produits de base comme le manioc, le maïs et l’arachide, sans compter du poisson venant des eaux des rivières Kasai , Leucémie, Kwango et Kwilu.

L’UREBAND estime qu’avec la volonté affichée par le président Félix Tshisekedi, à travers sa vision de l’Union sacrée de la nation et la détermination du gouvernement Sama Lukonde de transformer la RDC, la route nationale no 17 Bandundu-Mongata, devra revêtir une nouvelle robe pour faire honneur à ceux qui ont porté leur choix au Chef de l’Etat.

Eric Kinzambi a enfin saisit l’occasion pour demander au président de la République de faire en sorte que la ville de Bandundu bénéficie du programme ’’Tshilejelu’’ afin que ses artères principales soient asphaltées comme c’est déjà le cas à Kinshasa et dans le Kasai. Il a également rappelé que le gouvernement sortant par le biais du vice premier ministre en charge des Infrastructures, avait promis solennellement de lancer les travaux de l’asphaltage du tronçon Bandundu-Mongata. Cependant, en réalité, rien n’avait été fait. ACP/Fmb