Nord-Kivu : l’inscription à la 1ère édition du concours national d’écriture de la Fondation Denise Nyakeru prolongée jusqu’au 15 mai 2021

0
210

Goma, 30 avril 2021 (ACP).- L’inscription au concours national d’écriture dénommé «Excellentia jeunes talents littérature», initié par la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi, est prolongée jusqu’au 15 mai 2021, a, au cours d’un point de presse mercredi à Goma, révélé Mme Sarah Biselele en charge du social au sein de cette organisation caritative qui séjourne à Goma dans le cadre de la sensibilisation des candidats à cette épreuve dont la clôture était initialement prévue pour le 30 avril finissant.

Cette épreuve qui a pour objectif de stimuler le sens de l’écriture dans les esprits de la jeunesse, se focalise sur deux thèmes principaux, à savoir, la drépanocytose et les violences basées sur le genre. Pour Mme Sarah Biselele «L’heure est à la sensibilisation sur les questions ayant trait non seulement avec l’écriture mais également, des préoccupations qui affectent la communauté entre autres les questions de santé».

Les thèmes à traiter s’inscrivent ainsi dans la droite ligne de quatre axes sur lesquels reposent les actions de la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi notamment, l’éducation, la santé, l’autonomisation de la femme et la lutte contre les violences basées sur le genre.

A la question de savoir pourquoi la prolongation jusqu’au 15 mai du concours pendant que la fin de l’enregistrement était initialement fixée au 30 avril, l’envoyée de la Fondation Denise Nyakeru a justifié cette décision par le souci de donner la chance à tous les prétendants qui sont présentement en plein examen du premier semestre.

Il faut noter que les candidats qui auront choisi le volet de la drépanocytose, auront à effectuer des recherches sur la maladie elle-même en relevant les moyens de s’en protéger ainsi que les méfaits qu’elle peut engendrer au sein d’un couple au cas où les jeunes financés ne tiennent pas compte des méfaits de cette maladie génétique héréditaire caractérisée par une anomalie de l’hémoglobine.

En rapport avec la thématique relative aux violences basées sur le genre, l’impétrant aura à décrire ce phénomène avilissant de la communauté et en proposer des pistes des solutions.

Une occasion d’ajouter un plus sur son Curriculum vitae outre le prix à gagner,  le gagnant au concours national d’écriture moins âgé va empocher une cagnotte des 2.000.000 FC pendant que le plus âgé bénéficiera d’une rondelette somme de 5.000.000FC, a précisé Mme Sarah Biselele pour qui, chaque participant aura droit à des trophées diversifiés.

Les textes sont à envoyer à excellentia.littérature@fondationdnt.org pendant que les textes régissant la compétition qui bénéficie du concours de l’Association des femmes des lettes Congolaises, est mentionné sur le site : fondationdnt.org/excellentia/littérature «Outre les trophées glanés à partir des recherches scientifiques, le candidat aura ajouté un plus à son Curriculum vitae mais aussi tout élève qui aura gagné va faire certainement la fierté», a signifié la chargée des questions sociales au sein de cette Fondation.

A noter que la publication des résultats du concours national de l’écriture est prévue le jour marquant la célébration de la Journée mondiale de lutte  contre la drépanocytose, soit le 19 juin afin de révéler des talents cachés. En organisant cette première édition du concours national d’écriture ; la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi tient à révéler les talents cachés chez nombreux congolais.  «En RDC, il existe des génies dans l’écriture, le candidat va apprendre à écrire, démontrer son talent et ainsi démontrer, par son texte, que la drépanocytose est une maladie évitable, tout en sachant que les violences basées sur le genre constituent un véritable fléau à combattre par tous», a justifié Mme Sarah Biselele.

A son arrivée à Goma, la délégation de la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi a été reçue pour des entretiens par le Gouverneur de la Province du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita. L’autorité provinciale a apprécié positivement les actions abattues par la Première Dame de la République au profit de le jeunesse congolaise. ACP/Fmb