Le ministre honoraire de l’EPST Willy Bakonga condamné à 3 ans de prison pour blanchiment des capitaux

0
461

Kinshasa, 01 mai 2021(ACP).-L’ancien ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Willy Bakonga Wilima, a été condamné, jeudi, à trois (3) ans de prison ferme pour blanchiment des capitaux, au cours d’une audience à la Cour de cassation, tenue en procédure de flagrance dans la salle Marcel Lihau de cette instance judiciaire.

La Cour lui a également, condamné au paiement d’une amende de 90.000 dollars Us, à la confiscation de la somme de 2.000.000 de dollars Us trouvés dans son sac, lors de son arrestation à Brazzaville, en République du Congo, avant d’ordonner son arrestation immédiate.

La Cour de cassation a, en outre, condamné son fils Joël Bakonga à six mois de servitude pénale pour le même fait et au paiement d’une amende de 45.000 dollars Us.

Dans son réquisitoire, l’organe de la loi avait requis la peine de 10 ans de servitude pénale pour les deux prévenus. Les prévenus Willy Bakonga et son fils ont plaidé non coupable, dans leurs mots de la fin. ACP/