Yves Bunkulu invite les jeunes à la synergie d’actions pour changer l’image du Congolais

0
313

Kinshasa, 30 avril 2021(ACP)-.Le ministre de la Jeunesse, initiation à la nouvelle citoyenneté et cohésion nationale, Yves Bunkulu Zola, a invité les jeunes à la synergie d’actions pour changer l’image de la jeunesse et celle du citoyen congolais, lors de la cérémonie de remise et reprise avec son prédécesseur Billy Kambale, au siège de ce ministère dans la commune de la Gombe.

Le ministre de la Jeunesse Bunkulu qui a reçu les insignes  de son prédécesseur, s’est réservé de tout discours et toute promesse. Il a simplement, appelé les jeunes à la synergie d’actions pour atteindre les objectifs communs : le bien-être de tous et la cohésion nationale.

« Je dirai à mon ami et frère Billy, que je continuerai sur sa lancée au nom de la continuité des affaires de l’État qui doit nous caractériser. Je rassure que tous les efforts fournis par lui et son équipe et l’ensemble de l’administration ne seront pas vains. Je remercie le Président de la République et le Chef du gouvernement pour m’avoir désigné à ce poste », a-t-il dit.

Et d’ajouter « Je n’ai pas des discours à faire, pas des promesses à donner aux jeunes. Je vais juste les appeler à travailler ensemble pour que nous puissions changer l’image de la jeunesse congolaise, mais aussi nous puissions changer ensemble l’image du citoyen congolais, renforcer les efforts du Chef de l’État pour que de ce pays soit banni du tribalisme et que la cohésion nationale soit une réalité dans notre pays ».

Pour sa part, le ministre sortant, Billy Kambale, a indiqué qu’un grand travail a été abattu, qu’il y a eu une importante production intellectuelle, plusieurs projets sont déjà dans le pipeline, outre les 7 projets de décret.

« Certains sont à la commission socioculturelle du gouvernement, Il y a également des propositions de lois qui, au moment opportun pourraient être déposées au Parlement », a-t-il précisé.

Il a demandé au ministre Bunkulu de poursuivre ces initiatives pour défendre ces propositions de lois au Parlement.

« Je pars avec un sentiment de fierté, de joie, surtout que je suis remplacé par un ami personnel, et après avoir bien rempli les missions qui m’avaient été assignées » a-t-il poursuivi.

Il a fait savoir que « Les initiatives ont été entreprises pour permettre à la jeunesse de quitter le terrain du désespoir, de l’oisiveté, pour se mettre résolument au travail afin de produire les richesses. Pour nous, il s’agit d’une passion pour la jeunesse. Nous avons travaillé pour que les jeunes puissent quitter le terrain du désespoir, de l’oisiveté, se mettre résolument au travail, aider le Président à accomplir sa vision de l’Union sacré de la Nation ». ACP/