La FOSYNAT dénonce la création de plusieurs écoles fictives dans le Nord-Kivu

0
232

Nord-Kivu, 01 Mai 2021 (ACP).- La force syndicale nationale (FOSYNAT)/Nord-Kivu a dénoncé le week end, la création d’une nouvelle sous-division de l’enseignement primaire, secondaire et technique à Mwesso dans le territoire de Masisi.

Le président de ce syndicat des enseignants, Innocent Bahala Shamavu, se demande pourquoi créer huit sous-divisions de l’EPST dans un seul territoire, alors que cinq d’entre elles fonctionnent difficilement.

D’après ce syndicaliste, les motifs qui ont poussé  la création de ce nouveau bureau gestionnaire ne sont pas connus ; alors que ceux qui existent déjà ont de la peine à fonctionner à cause des irrégularités de paiements.

Selon lui, la province éducationnelle du Nord-Kivu 3, dont émane cette nouvelle sous-division, serait déjà « bourré d’écoles et agents fictifs », un problème qui n’est pas encore résolu.

« Nous tenons à lancer un cri d’alarme, car, ici récemment, on a installé un bureau de la sous division de Masisi 7, tout ça c’est pour gonfler les effectifs des nouvelles unités (NU)», a-t-il indiqué.

Cette nouvelle sous-division, a-t-il affirmé, a été créée par un arrêté ministériel du 1 avril 2021 signé par l’ancien ministre national de l’EPST, Willy Bakonga.

En outre, ce syndicaliste qui revient d’une mission de toilettage dans les entités éducationnelle du Nord-Kivu, a décelé des agents fictifs, des irrégularités et pour ce faire, un audit sera effectué dans tous les bureaux gestionnaires. ACP/