Les femmes kimbanguistes appelées au changement des mentalités pour le développement de la RDC

0
432

Nkamba, 1er mai 2021 (ACP).- La présidente de l’Association des femmes kimbanguistes (AFKI) à l’échelle mondiale, la révérende Rose Lukisimba Makiese, a appelé, jeudi, les femmes en général et les femmes kimbanguistes en particulier, au changement des mentalités pour le développement des pays, lors de la dernière journée marquant la commémoration du 62ème anniversaire de la disparition physique de Marie Muilu, à Nkamba, au Kongo Central.

La révérende Rose Lukisimba Makiese a invité les femmes à éduquer leurs  enfants dans la discipline, le respect de la parole de Dieu, des autres et des  adultes.

« L’éducation de base commence à la maison pour se poursuivre à l’école et dans la communauté », a-t- elle indiqué,  soulignant que les femmes  doivent, à ce propos, avoir comme référence, l’épouse de Simon Kimbangu, feu Marie Muilu ».

Elle a  demandé aux femmes  d’être des exemplaires en enseignant aux enfants le respect et  la discipline avant de les exhorter  à soutenir les  œuvres de leurs époux.

La présidente de l’AFKI en RDC, la révérende Nancy Lukoka, a encouragé les femmes congolaises notamment  les femmes kimbanguistes au respect de la trilogie kimbanguiste à savoir l’amour, le commandement et les œuvres, et à soutenir l’œuvre salvatrice de papa Simon Kimbangu.

Brève notes biographiques de Marie Muilu

Feue Marie Muilu Kiawanga Nzitani est née le 7 mai 1880 en République démocratique du Congo. Mariée à Simon Kimbangu, le 04 juillet 1915 à l’église protestante de Gombe Lutete, elle  a eu  3 enfants : Charles  Daniel  Kisolokele, Salomon  Dialungana  et Joseph Diangienda Kuntima

Après l’arrestation de son mari, Marie Muilu, avait réussi à maintenir  debout  la flamme du mouvement kimbanguiste .Elle s’est éteinte 27 avril 1959. ACP/