La danse occupe une place de choix  dans la  culture congolaise selon le coordonnateur de l’ASBL  «  Muana INA »

0
145

Kinshasa 30 avril(2021( ACP ).- Le coordonnateur de l’ASBL dénommée «  Mwana INA » John Mbingilay  a affirmé  vendredi au cours d’un échange avec l’ACP, que la danse occupe  une place de choix dans la culture congolaise, dans la mesure où il accompagne l’homme congolais dans  toutes les circonstances de sa vie.

 John Mbingilay   qui s’exprimait en marge de la Journée internationale de la danse célébrée le 29 avril de chaque année et du festival  «  Naza danseur » tenu du 28 au 29 avril à l’INA,  a fait savoir que la danse  détend, diverti, forme, transforme et aide au développement physique de tout celui qui la pratique, et surtout elle est un facteur clé dans bon nombre des  manifestations africaines.

Parlant du festival, « Naza danseur »il  fait savoir que,  cet événement a constitué une opportunité de démonstration de la richesse scientifique de cette profession et  déceler les rapport interactif entre les concepts « danse-danseur », « danseur-instructeur » et « danseur-profession ».

Il a  pour ce faire encouragé l’Etat à mettre en palce une politique culturelle qui prend également en compte les besoins d’émergence du secteur de la danse,  avec tous ses  contours.

L’asbl « Muana INA »   est un regroupement des  acteurs culturels, toutes tendances confondues,   anciens  étudiants ou membre du personnel académique de  l’INA avec pour mission  de soutenir et participer activement à toute activité liée au développement social, artistique et culturel, organisée par un des membres.

Pour répondre à cette mission, l’ASBL  « MUANA INA » se fixe  comme objectifs de réfléchir sur l’exercice des  différents métiers artistiques, de servir d’appui  à l’activité pédagogique et scientifique de l’INA à travers l’encadrement des étudiants et des élèves des humanités et autres activités  qui les aident à se professionnaliser.

ACP /