Le gouvernement appelé à  choisir les projets urgents  et prioritaires pour des solutions à la population

0
215

Kinshasa ; 02 mai 2021 (ACP).- Le gouvernement dirigé par le Premier Ministre, Jean Michel Sama Lukonde,  est appelé à   choisir les projets qui sont urgents  et prioritaires, afin d’apporter des solutions opérationnelles à la population dans la mesure du possible, afin de rencontrer les besoins du congolais, a soutenu M. Stephen Bwansa, un acteur économique et  politique congolais de la diaspora,  au cours d’un entretien avec l’ACP dimanche.

Il a fait savoir que d’un côté, ’il est   conscient du besoin criant du développement et de la reconstruction de la République démocratique du Congo (RDC), mais de l’autre côté, le réalisme le pousse à reconnaitre que vu les moyens en  possession du gouvernement actuel,  il ne sera  pas capable de tous embrasser au même moment et résoudre, dans le délai qui est le sien actuellement, tous les maux qui rongent l’économie nationale.

En ce qui concerne  le programme d’actions du  nouveau gouvernement, a-t- il dit, et en jetant un œil attentif audit programme, Stephen Bwansa   a vite compris que son objectif premier serait de construire un Congo fort, prospère et solidaire, pour lequel  les actions  à mener sont consécutivement liées au temps et aux décisions économiques que le gouvernement adopterait.

Selon lui, le temps, tel que nous le connaissons n’a pas de camp politique, ni d’Etat, car celui-ci joue  et remplit indépendamment son rôle de révélateur des performances de développement. En cela, a renseigné Stephen Bwansa,  le gouvernement que le peuple congolais a attendu patiemment,  ne sera nullement ménagé quant aux critiques et sanctions du peuple.

«Je suis convaincu dans mon fort intérieur  que le gouvernement prendra en compte dans son agir des changements ou tournants que connaissent t notre siècle, par rapport aux intérêts et besoins de développement économique, financier et culturel ainsi que le changement du jeu politique au niveau international, d’ autant plus que, les pays dits développés ou industrialisés présentent un fort besoin de développement et de croissance et la concurrence comme d’ habitude sera sans merci. De ce fait, la vision politique du Chef de l’Etat, Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, aujourd’hui traduite sous forme de politiques publiques, a non seulement besoin des stratégies, afin de parachever et matérialiser ledit projet, mais surtout faire des arbitrages essentiels dans le projet et également focaliser plus d’énergie sur les projets à caractères rémunérateurs ou productifs », a soutenu Stephen Bwansa.

Pour ce faire, a-t-il dit, le premier ministre et son gouvernement  devraient axer leur combat sur la construction d’infrastructures capables de créer des chaines de production, dans le but de booster le système économique, tout en créant des emplois, et surtout répondre efficacement à la mutation du nouveau système de marché au niveau régional et international .

Il a en guise de conclusion souhaité bon vent au nouveau gouvernement, tout en le prévenant que le temps n’a comme allié que le résultat. ACP/May