Annonce mardi du championnat panafricain interscolaire par le président de la CAF

0
90

Kinshasa, 03 mai 2021 (ACP).- Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, annoncera mardi à Abidjan, en Côte d’Ivoire, l’organisation du championnat panafricain interscolaire, indique lundi le site officiel de l’instance continentale du ballon rond.

Selon le site, Patrice Motsepe fera cette annonce en marge  de la visite qu’il doit effectuer du 3 au 6 mai dans trois pays de l’Afrique occidentale, à savoir la Côte d’Ivoire, la Sierra Léone et le Libéria. Le président de la CAF se fera accompagner des vice-présidents Augustin Senghor, Ahmed Yahya, Suleyman Hassan Waberi et Seidou Mbombo Njoya, Kanizat Ibrahim, du secrétaire général Véron Mosengo Omba et des présidents des zones et ceux des fédérations de la zone Ouest-B. Outre ces personnalités, le président de la Fédération internationale de football association (FIFA), Gianni Infantino, qui soutient le championnat panafricain interscolaire, sera aussi du nombre.

Après Abidjan, Patrice Motsepe se rendra à Freetown, en Sierra Léone le mercredi 5 mai avant de boucler sa tournée 24 heures plus tard à Monrovia, au Libéria.

Lors de sa dernière visite à Kinshasa, le président de la FIFA a été reçu en audience par le Président de la République et Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi, qui soutient aussi l’organisation des tournois de football dans des écoles du pays et du continent. C’est dans ce cadre que la secrétaire générale de la FIFA, Fatma Samoura, en compagnie du secrétaire général de la CAF Véron Mosengo, avait séjourné à Kinshasa en vue de procéder à la signature de la convention d’une compétition interscolaire pilote de la RDC avec le ministre des Sports et Loisirs, Marcel Amos Mbayo Kitenge, en présence du président de la Fédération congolaise de football association (FECOFA), Constant Omari Selemani.

Il est envisagé d’étendre la compétition interscolaire pilote de la RDC aux six zones du continent africain jusqu’au stade de la finale continentale, la finalité étant d’en faire un championnat panafricain. Ce projet se veut comme un catalyseur des valeurs positives et d’espoir pour la jeunesse, d’où la nécessité de lui accorder toute son ’importance en termes de progression personnelle et sociale.

ACP/Zng/nig