Au moins 11 migrants illégaux se sont noyés au large des côtes libyennes, selon l’OIM

0
71

Kinshasa, 03 mai 2021 (ACP).- Au moins onze migrants illégaux se sont noyés dimanche matin au large des côtes ouest de la Libye, selon un communiqué de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) repris lundi par des agences internationales de presse.  « Au moins onze migrants se sont noyés ce matin après qu’un canot pneumatique a chaviré au large de Zawya, en Libye, tandis que 12 survivants ont été secourus par les garde côtes », a écrit l’OIM sur Twitter. « La perte continue de vies humaines exige un changement urgent d’approche de la situation en Libye et en Méditerranée centrale », a-t-elle ajouté.

En raison d’instabilité et de troubles depuis plusieurs années, la Libye est devenue un point de départ privilégié pour des milliers de migrants qui tentent de traverser la mer Méditerranée pour rejoindre les côtes européennes. Au cours des derniers jours, des centaines d’migrants clandestins ont été secourus par les garde-côtes libyens et renvoyés en Libye, tandis que de nombreux autres se sont noyés en mer.

Les migrants secourus se retrouvent dans des centres d’accueil surpeuplés à travers la Libye, malgré les appels internationaux répétés demandant leur fermeture.

Selon l’OIM et le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, les migrants et les réfugiés en Libye continuent d’être soumis à la détention arbitraire, à des mauvais traitements, à l’exploitation et à la violence, ce qui les pousse à entreprendre des voyages à risque, en particulier les traversées maritimes qui peuvent se terminer avec des conséquences
fatales. ACP/Zng/nig