Prière pour le rétablissement de la paix à l’Est de la RDC

0
81

Kinshasa, 03 mai 2021 (ACP).- L’épouse du président de l’Assemblée nationale, Mme Jules César Mboso Kabenga a invité   dimanche à Kenge dans la salle du foyer social, les  femmes  de la province du Kwango à prier  pour le rétablissement de la paix à l’Est de la République démocratique du Congo (RDC), indique un document parvenu lundi à l’ACP.

Selon la source, cette  journée  de prière était organisée pour implorer la grâce divine afin de mettre fin aux souffrances que subissent nos frères et sœurs égorgés, violés et  massacrés injustement par les groupes armés opérant dans cette partie du pays. Dans son interpellation, Mme Mboso, a déclaré  »  Nous n’avons pas demandé d’être congolais mais pourquoi la population doit subir un  tel traitement ! Les populations de l’Est ont pleinement le  droit de vivre en paix et de vaquer à leurs occupations et cela ne peut être possible qu’avec Dieu’’.

Pour elle,  sa présence dans la terre du patriarche qui est l’actuel président de l’Assemblée nationale, est un signe d’implorer  Dieu et les ancêtres, pour que revienne définitivement  la paix partout où sévissent les conflits.

Le document, signale en outre qu’une lettre adressée à la Première Dame de la RDC, Mme Denise Nyakeru Tshisekedi, sollicitant son implication dans la recherche de la paix dans l’Est de la RDC, a été lue à l’intention des femmes de la province du Kwango.

Par ailleurs, Mme Mboso s’est rendue après la prière  à la prison de Kenge, où elle a remis des vivres et non vivres aux prisonniers et leur a demandé d’avoir confiance en  Dieu et d’abandonner les mauvaises pratiques afin de changer le comportement et devenir de bons citoyens utiles à la société. Pour terminer sa tournée, l’épouse du président de l’Assemblée nationale s’est rendue à l’hôpital  du village Ndili où elle a remis des médicaments et payé certaines  factures des malades et des femmes retenues  après leur accouchement. ACP/Zng/nig