Faible taux de femmes au sein des FARDC et de la PNC au Kasaï Oriental

0
71

Mbuji-Mayi, 04 mai 2021(ACP).- Les participants à la dernière session d’évaluation de la discrimination faites aux femmes et aux jeunes filles au Kasaï Oriental sous l’égide de la coordination provinciale de la structure « Tufaulu pamoja » ou « Réussir ensemble », ont décrié dans leurs résolutions, le faible taux de la présence féminine au sein des FARDC et de la Police nationale congolaise.

La session a fustigé le fait qu’une infime minorité des femmes sont élevées au grade d’officiers supérieurs comme celui de major et/ou colonel, qualifiant ainsi la situation d’injustice sociale de la part de la hiérarchie de ces deux corps.

Pour l’ensemble de la province, relèvent les participants à l’atelier, une seule a le grade de major des Forces armées de la RDC, aucune ayant le grade de colonel et moins de 20 capitaines. Du côté de la police, aucune femme ne figure par les commissaires et les commissaires supérieurs, alors qu’elles ont, pour certaines, des compétences pour bien diriger des pelotons mixtes.

L’atelier promet de faire un plaidoyer auprès de la hiérarchie nationale de ces deux corps en vue de la promotion des femmes aux grades supérieurs. ACP/ZNG/Cfm/Thd