Les Léopards de la RD Congo sans sélectionneur à un mois du début des éliminatoires du Mondiale Qatar 2022

0
218

Kinshasa, 04 mai 2021(ACP).- Les Léopards de la RD Congo sont sans sélectionneur à un mois du démarrage des éliminatoires de la Coupe du monde, Qatar 2022.

Au lendemain de l’élimination des fauves congolais de la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), Cameroun 2021, le président de la Fédération congolaise de football association (FECOFA0), Constant Omari Selemani, avait pourtant annoncé le départ de Christian N’sengi Biembe Seko Seko pour insuffisance de résultats au profit d’un autre sélectionneur à désigner pour conduire les Léopards A aux prochaines échéances.

Placée dans le groupe J, la RD Congo joue déjà le 7 juin contre la Tanzanie au stade TP Mazembe, à Lubumbashi, pour le compte de la 1ère journée des éliminatoires de la CAN 2021 et, entre le 11 et le 14 juin à Cotonou, contre les Ecureuils du Bénin. Les Léopards reviendront encore entre le 1er et le 4 septembre pour la réception de Madagascar, pour le compte de la 3ème journée, avant de se déplacer à Madagascar pour la 4ème journée entre le 5 et le 7 septembre.

En ce qui concerne la 5ème journée, les carnassiers congolais se déplaceront de nouveau en Tanzanie entre le 6 et le 9 octobre pour se mesurer avec les Taïfa Sars, avant de boucler la campagne entre le 10 et le 12 octobre à domicile contre le Bénin.

La RDC devra occuper la première place lors de ce mini-tournoi pour se qualifier pour les barrages, avant s’espérer aller à la Coupe du monde.

Le profil du sélectionneur des Léopards

 Au regard de ce qui s’est passé aux éliminatoires de la CAN 2021 avec N’sengi Biembe, la FECOFA a décidé d’engager cette fois-ci un entraîneur expatrié. Les noms du Français Sébastien Migné et du Belge Tony Bross ont finalement obéi au profil.

Mais, le comité exécutif de la FECOFA, la direction technique nationale et quelques anciens joueurs internationaux congolais comme Shabani Nonda et Jean Muntubile Ndjela « Santos » se sont réunis en concertation mardi au siège de la Fédération pour se prononcer sur le remplaçant de Christian Nsengi Biembe.

Pour les anciens joueurs, il est souhaitable d’engager un entraîneur congolais, qui connait les joueurs d’autant plus que le temps joue contre l’équipe nationale. Le nom de l’oiseau rare pourrait être connu dans les heures qui suivent au terme de ladite réunion.

 ACP/ Zng/Cfm/GGK/Thd