Plus de 100 leaders religieux et communautaires sensibilisés sur la lutte contre le paludisme en RDC

0
294

Kinshasa, 04 mai 2021 (ACP).- Plus de 100 leaders religieux et communautaires ont été sensibilisés sur la lutte contre le paludisme en République Démocratique du Congo, lors d’une matinée organisée par la Coordination nationale de renforcement du système communautaire en RDC (CNRSC), en marge de la 14ème journée mondiale de lutte contre le paludisme.

Organisée à l’Africana Palace dans la commune de Lingwala, sous le thème « Zéro paludisme – tiré un trait sur le paludisme », cette matinée de sensibilisation se situe dans le but de contribuer à la mobilisation et à l’engagement des leaders religieux et communautaires pour l’appropriation de la lutte contre le paludisme en RDC, a indiqué le président national de la CNRSC, Nestor Mukinayi.

Selon lui, le paludisme est un problème de santé publique qui se positionne comme la première cause de morbidité, d’hospitalisations et de mortalité, particulièrement chez les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes.

« Le paludisme constitue un défi de développement socio-économique et reste en tête des causes, de décès, de consultation, d’hospitalisation et d’absentéisme scolaire. Le paludisme fait aggraver la pauvreté et fait baisser  la productivité et détériore la stabilité sociale de manière spécifique« , a-t-il fait remarquer.

Malgré les progrès remarquables réalisés ces 20 dernières années dans la lutte contre cette maladie, a-t-il poursuit, le paludisme continue de tuer plusieurs centaines de milliers de personnes chaque année.

En 2019, signale l’organisation mondiale de la santé (OMS), 409.000 personnes sont mortes du paludisme, la grande majorité (94%) de ces personnes se situe sur le continent Africain.

Les attentes du ministère de la Santé publique

Dans sa lecture des attentes du ministère de la Santé publique, la directrice nationale adjointe du Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP), Dr Godé Kanyeba a félicité la CNRSC pour leur initiative de sensibiliser les leaders religieux et communautaires dans la lutte contre le paludisme en RDC.

À cet effet, le ministère de la Santé attend de ces leaders et communautaires leur implication dans le renforcement de la mobilisation sociale pour que les communautés acceptent les agents de distribution dans leurs ménages et pour l’utilisation correcte de la moustiquaire.

Elle leur a demandé  de participer de manière active aux instances de coordination de ladite campagne pour contribuer à la mise en œuvre harmonieuse et efficace des opérations de distribution des moustiquaires dans les ménages.

Le ministère attend le soutien citoyen pendant la campagne à travers la vérification de 5% des ménages sur les 100% des ménages bénéficiaires attendus dans les provinces retenues, et à travers des activités post distribution.

Par ailleurs, les acteurs de la société civile du secteur de la santé se sont engagés d’accompagner le PNLP à l’atteinte de sa mission.

Dans leur déclaration lue par le vice-président du Country cordinating mechanism (CCM), Christian Luzombe, les acteurs de la société civile ont remercié le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo pour avoir autorisé ai gouvernement central de s’engager à contribuer à la reconstitution des Fonds Mondial, qui donne à la RDC un double statut, celui de bénéficiaire et de donateur auprès du Fonds Mondial.

Signalons que le 25 avril de chaque année, le monde entier célèbre la journée mondiale de lutte contre le paludisme.

En RDC, cette journée était commémorée à Kempsky Hôtel, en présence de tous les partenaires du ministère de la santé, qui accompagnent la lutte contre le paludisme, sous le thème « Zéro paludisme commence avec moi tirons un trait sur le paludisme ». ACP/ ZNG/Cfm/thd