Plus de 400 Burundais détenus à la prison d’Uvira demandent à leur consulat à Kinshasa à s’impliquer pour leur rapatriement

0
131

Uvira, 4 mai 2021(ACP).- Plus de 400 Burundais détenus à la prison centrale de Mulunge à Uvira ont demandé à leur consulat basé à Kinshasa de s’impliquer dans leur dossier en vue d’obtenir leur libération et être rapatriés dans leur pays d’origine.

Selon les services de sécurité, plusieurs d’entre eux vivent illégalement sous le sol congolais, ils n’ont pas de papiers et ne sont pas reconnus par les autorités. Ces Burundais sont accusés par les autorités en place d’être la source de l’insécurité dans la ville d’Uvira.

Pas plus de 14 jours, au moins 12 d’entre eux ont été appréhendés dans un bouclage dans différents quartiers de la ville avec à leur bord quelques armes de guerre et effets militaires.

Pour eux, leur séjour est jugé illégal à cause de l’expiration de leurs documents migratoires. Ils affirment souffrir de la malnutrition dans la prison centrale d’Uvira et représentent 70 pourcent de décès enregistrés dans cette prison.

La plupart de ceux qui ont des dossiers sont accusés de viols sur mineurs, de vols et appartenance à des groupes rebelles dans la zone, rappelle-t-on. ACP/ Nig/Cfm/Thd/GGK